L’impact de notre champ énergétique

Les anciennes traditions, comme l’hindouisme, le yoga et d’autres, avancent depuis des millénaires le fait que nous sommes des êtres d’énergie et que notre énergie nous influence et influencent notre entourage, direct et parfois moins direct. Il s’agit de notions de corps énergétiques, de chakras ou de méridiens entre autres.

La science, càd la capacité à rationnaliser des concepts à priori rationnels, semble enfin accepter l’idée…

Vidéo

Les chakras

Vous avez certainement déjà entendu parler des chakras, ces centres d’énergie qui parcourent notre corps et créent ce qu’on appelle l’aura, notre champ d’énergie vitale. Le mot chakra vient du sanskrit, et signifie ‘roue’ car vu de face, les chakras, qui ont en fait la forme d’un vortex, ressemblent à une roue.

Que savez-vous des chakras? Il est dit un peu partout que nous avons 7 chakras. Mais en fait, tout notre corps, et il serait plus juste de dire tous nos corps, sont parcourus de nombreux chakras et même si on admet généralement qu’il y a 7 chakras dit majeurs et d’autres chakras mineurs, il y a en fait 14 chakras principaux. Et il arrive que la localisation des 7 chakras traditionnellement appelés majeurs soit fausse car elle confond des chakras dits mineurs avec certains chakras majeurs (notamment le 3ème œil ou le chakra racine).

Pour y voir un peu plus clair, nous avons 14 chakras principaux, dont 7 sont à l’intérieur du corps physiques et 7 se situent à l’extérieur du corps physique, et plus précisément au-dessus de celui-ci, jusqu’à 400 m au-dessus de notre tête. Ensuite, nous avons 3 chakras souterrains, qui comme le nom l’indique, se situent en-dessous de nos corps physique, allant de 80 cm à 12,50 m de profondeur. Ensuite, nous avons aussi les chakras des paumes des mains et des pieds. Enfin, nous avons aussi 5 chakras appelés mineurs, situés à l’intérieur du corps, sans oublier le chakra de l’âme, situé près du cœur.

Nous démarrons demain la formation ‘Thérapeute de l’âme’, où nous nous intéresserons à ces différents chakras, nous verrons leurs fonctions, leurs caractéristiques et les moyens de les activer, de les nettoyer ou de les travailler pour vivre plus en conscience et avancer sur notre chemin d’évolution, càd sur notre chemin de sagesse et d’amour.

Porte fermée

Aujourd’hui, je voudrais partager une petite réflexion suite une expérience personnelle.

Vous avez certainement des moments dans votre vie où vous savez exactement ce que vous voulez, et vous faites tout ce qu’il faut pour le réaliser. Pourtant, il arrive que tout semble bloqué, rien ne va comme vous l’espériez, vous vous retrouvez devant une porte fermée… Dans ces cas-là, vous pouvez avoir tendance à chercher par tous les moyens d’ouvrir cette porte, de forcer, peut-être même éprouver de la colère, ou encore une sorte d’injustice. Et ce sentiment peut augmenter encore votre détermination à parvenir à vos fins, en décuplant les efforts, bien déterminé à y arriver. En bon bélier que je suis, j’ai certainement tendance à agir de la sorte…

Est-ce cependant bien judicieux? Heureusement, il y a parfois des petits hasards, sou la forme d’un évènement, extérieur, comme une conversation, quelque chose que l’on voit ou entend, ou intérieur, comme une prise de conscience, qui peuvent nous pousser à arrêter de forcer les choses. Dans ces moments -là, si nous parvenons à nous souvenir que tout arrive pour une raison, et que l’univers est sage et bienveillant, nous pourrons changer notre perspective, envisager la situation différement. Nous pouvons ajuster le tir, chercher une autre solution, réfléchir à d’autres options. Une nouvelle pensée qui entraine une action différente, ce qui donnera nécessairement un résultat différent aussi. Plutôt que de s’acharner à vouloir ouvrir une porte fermée, nous pouvons alors chercher une autre porte qui est peut-être déjà ouverte, là pas très loin.

Une fois que nous avons trouvé cette porte, les choses se mettent en place facilement, parfois même au-delà de ce que nous avions imaginé.

C’est ce qu’on appelle ‘lâcher prise’. J’aime me répéter cette phrase ‘l’univers veut mon bien’. Cela me permet de comprendre lorsqu’une situation bloque, qu’il y a un message à comprendre. Comme me l’a dit une prof un jour, si ça ne bouge pas à l’extérieur, c’est que cela doit bouger à l’intérieur…