Archives de catégorie : Sorcières

Vénus rétrograde touche à sa fin

Vénus rétrograde, c’est presque fini…
 
Nous avons encore 2 jours pour terminer de revoir nos relations, nos valeurs, ce qui compte réellement pour nous, ce dans quoi nous voulons investir notre temps, notre énergie, nos ressources…
 
Vénus en scorpion pour une profonde guérison
De nombreuses situations et expériences peuvent nous blesser, nous rendre craintifs, nous pousser à nous refermer, à nous endurcir, à nous cramponner à ce qui nous procure un sentiment d’être en sécurité: solitude, fermeture; des certitudes, des comportements habituels un peu figés, un masque, un enfermement dans les responsabilités et les obligations.
.
Et petit à petit, la notion de plaisir et de beauté disparait de notre vie… Nous ne voyons plus que le manque, la dureté de la vie, nous pouvons devenir amers ou sarcastiques, notre vie s’appauvrit, notre vision du monde s’endurcit… Nous voulons contrôler ce qui nous arrive, nous nous rebellons contre ce qui est, nous condamnons, et nous ne percevons plus la perfection de la vie. Nous avons coupé le flux naturel; nos émotions ne s’écoulent plus librement mais deviennent des eaux qui stagnent et notre vie devient un combat de tous les jours. 
 .
Alors, pour nous aider à sortir de ces situations enfermantes qui créent de la stagnation ou des schémas répétitifs, la vie, dans toute sa sagesse, prévoit des passages ‘rétrogrades’, pour nous apporter l’occasion de revenir en arrière, de revoir les choses autrement, de corriger des comportements ou points de vue, de guérir des parties en souffrance.
 .
Vénus, la déesse de l’amour, nous encourage à panser nos blessures, à retrouver le goût du plaisir, redécouvrir la beauté de la vie, réévaluer nos relations, revoir ce dans quoi nous nous investissons, ce dans quoi nous plaçons notre argent. En retrouvant l’harmonie et la beauté en nous, nous créerons aussi de l’harmonie et de la beauté autour de nous. 
 
Cette phase intense de bilan et de guérison se terminera dans 2 jours, le 16 novembre, et ne nous sera représentée que dans 18 mois…
 .
Vénus, la belle déesse, nous inspire, elle éveille notre sens de la beauté, de la douceur; elle incarne aussi la beauté physique, l’attirance, l’amour et la sexualité. Dans notre société où la femme a été objetisée, dévalorisée, où elle est perçue avant tout comme une amante et une mère, devant séduire puis se dévouer à sa famille, à ses enfants, beaucoup ont tendance à se sacrifier, sacrifier leurs besoins et le plaisir. Cette période est importante pour récupérer des facettes oubliées ou refoulées de la femme et notamment l’aspect plaisir.
.
Savez-vous vous faire plaisir?
Vous  permettez-vous de vous faire plaisir? 
Pensez-vous que la beauté soit superficielle? 
.
Vénus, Déesse de la beauté
.
Invoquez Vénus pour vous reconnecter à la beauté de votre corps physique, au désir, au plaisir (pas uniquement sexuel, mais aussi charnel  et sensuel et le plaisir des sens), pour apprendre à aimer, à vous aimer et à aimer la vie, à voir la beauté même dans des circonstances difficiles, ou à faire émerger la beauté à partir de l’intérieur de vous-même.
.
Travaillez avec Vénus pour développer votre créativité, votre sensibilité, votre intuition, votre fertilité, votre abondance naturelle et percevoir la beauté et l’abondance dans votre vie.  
.
.
Vénus et la douceur de la terre
Pour moi, la Déesse, c’est avant tout Gaia, Pacha Mamma, la Terre Mère… Cette saison de Vénus rétrograde m’a permis de retrouver la douceur et l’abondance de la terre; j’ai appris à me laisser materner dans les moments éprouvants en puisant dans toutes les ressources que la terre met à notre disposition. J’ai passé une grande partie de temps à ranger et nettoyer ma cuisine, à laisser aller ce qui ne correspond plus à mon mode de vie (des ustensiles, des aliments,…), à renforcer les bases de mon alimentation; j’ai aussi réexploré les plantes, les herbes, les huiles essentielles; j’ai réorganisé mon stock de tisanes et de plantes et hier j’ai enfin investi dans un blender de qualité – le mien a justement rendu l’âme… 
.
Se faire le plaisir d’acheter quelque chose qu’on souhaite depuis très longtemps, se le faire emballer, et le matin, déballer les cadeaux :-p
.
.
Bonne fin de saison Vénus rétrograde! 
Vanessa

Samhain et le nettoyage sacré

Samhain, le festival des morts et le nouvel an des sorcières, est probablement le festival le plus important en magie. Les anciens avaient beaucoup de révérence pour l’obscurité et pour la mort; le noir symbolise à la fois le vide et l’infini des possibles; et la mort était et est toujours effrayante, elle nous rappelle notre propre mort à venir, et c’est probablement dans la mort que nous pouvons nous sentir pleinement vivants. Ainsi, Samhain est à la fois le jour des morts et la veille du nouvel an… 

Dans les traditions païennes, les festivals se préparaient à l’avance, souvent pendant plusieurs jours. Il fallait organiser, préparer, rassembler… mais aussi faire du nettoyage. De nos jours, lorsqu’on parle de nettoyage en magie, on pense à la purification, on pense à passer nos cartes, nos cristaux, notre maison éventuellement à la sauge. Mais pour moi, c’est l’étape finale. Le nettoyage, c’est bien plus que cela, et cela passe par la tâche la plus triviale qui soit: nettoyer la maison, càd dépoussiérer, ranger, trier et nettoyer à l’eau. Ca ne vous semble peut-être pas très magique, mais c’est pour moi l’acte magique le plus puissant qui soit.

Faire de la magie ou réaliser un rituel, c’est transformer et créer; et cela ne vous viendrait certainement pas à l’idée de construire une nouvelle maison sur les ruines d’une ancienne. Pratiquer un acte magique permet d’élargir notre champ de possibilités et ainsi d’attirer des opportunités auxquelles nous ne serions pas ouverts sans ce processus transformatif. Et pour élarigir les possibilités, il faut d’abord faire place neuve…

 

Pourquoi le nettoyage est un acte magique? 

Nous avons tous un endroit où nous mettons ce qui ne sert pas, ce qui pourrait servir un jour, ce dont nous ne savons pas quoi faire mais que nous voulons garder. Et puis, un jour, cet endroit que nous avons rempli de tout un tas de choses nous irrite au point que nous ne voulons même plus y toucher ou y mettre les pieds. Et alors, nous trouvons d’autres endroits pour y stocker des choses que nous n’utilisons pas vraiment, que nous voulons garder mais qui nous encombrent. Une commode commence à se remplir, puis des tiroirs, puis des armoires, l’arrière des portes, le dessous de lit, le garage, le grenier, la voiture, le jardin…

Et puis un jour, nous nous rendons compte que dès le matin, nous sommes fatigués, que dès que nous entrons dans une pièce, nous n’avons qu’une envie, c’est d’en sortir. C’est parce que toutes ces choses que nous accumulons nous pèsent. Et ce n’est pas une métaphore; elles pèsent véritablement sur notre conscience, elles drainent notre énergie, elles nous empêchent de nous sentir libres et légers, elles nous retiennent dans le passé et les souvenirs, qui sont parfois agréables mais qui sont souvent des souvenirs que nous préférerions oublier ou qui ne résonnent pas avec la vie que nous désirons. 

Et ainsi, toutes ces choses qui sont là mais ne nous servent pas bloquent la circulation de l’énergie et donc bloquent l’entrée dans notre vie de nouvelles possibilités car tout l’espace est déjà occupé, dans notre maison et dans notre conscience et nos pensées.

 

Imaginons que vous souhaitez rencontrer quelqu’un, et vous mettez en place un rituel. Si vous pratiquez la magie, vous pouvez réaliser un ‘vrai’ rituel, mais nous pratiquons des rituels dans la vie de tous les jours comme répéter des affirmations, visualiser un couple idéal ou autre chose. Mais vous avez toujours dans le tiroir de votre table de chevet une photo de votre ex, ou un cadeau qu’il ou elle vous a offert. Ou bien vous voulez changer de travail mais vous restez dans les mêmes routines, tous les jours voyez les mêmes dossiers que vous devez trier ou travailler et dont vous ne voyez pas la fin. 

 

La matière comme reflet de nos schémas 

La matière est immuable; elle correspond aux pentacles dans le tarot. Elle est fixe, solide et stagnante. Vous pouvez faire toutes les visualisations que  vous voulez, votre chaise restera toujours une chaise… Et toute la matière, tous les objets qui vous entourent sont, pour votre inconscient, des ‘preuves’ de la stabilité de votre vie et des rappels que votre vie ne peut pas changer. Ainsi, lorsque vous placez une intention, de faire une rencontre, de trouver un job, d’acheter une nouvelle voiture, il faut que votre intention, çàd votre pensée, se confronte à tout le poids de la matière ancrée dans votre vie. C’est en partie pour cette raison que les affirmations ne fonctionnent pas; parce que tout ce qui nous entoure au quotidien nous ancre dans d’anciens schémas et nous retient. Notre maison est le reflet de notre inconscient; tout ce qui nous entoure, les meubles, les objets, les livres, les vêtements, sont des schémas qui correspondent à des intentions passées. Certains de ces schémas sont encore valides pour nous mais la plupart sont désuets. Si nous nous arrêtons pour réfléchir à notre vie nos pensons généralement: si c’était à refaire, je n’achèterais pas tel canapé, ou telle armoire, ou telle tenue… Parce que la matière est fixe et immuable, mais nous continuons à évoluer, notre énergie change de vibration à mesure que nous avançons. 

La conscience de pauvreté

En outre, la magie est tout l’inverse de la conscience de pauvreté. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette notion. La conscience de pauvreté est différente de la pauvreté elle-même. Avoir une conscience de pauvreté, c’est entretenir des croyances que nous sommes pauvres, que nous ne sommes pas assez bien, ou des ressentis de honte ou d’infériorité. Et comme la magie, c’est s’ouvrir à de nouvelles opportunités qui nous aideront à réaliser nos rêves, si nous nous sentons minables, ce que nous allons manifester restera dans cette vibration.

La conscience de pauvreté commence généralement simplement; nous nous disons que nous n’avons pas beaucoup d’argent, et donc nous achetons des choses ‘pas chères’, dans les grandes surfaces, les grands magasins, les chaines, là où la qualité est moyenne et les prix bas. Le plus souvent, nous arrivons à nous donner une bonne apparence au travail, en famille, avec les amis, mais dans notre intimité, c’est différent. Puisque nous n’avons pas investi dans de la valeur, rapidement, cela se manifeste dans notre vie: un appareil ménager bon marché qui fonctionne moins bien, de la vaisselle qui s’ébrèche, un canapé qui se déchire ou se tache, nous accumulons  puis nous nous retrouvons encombrés, nous laissons les choses trainer, elles prennent la poussière… Nous pensons qu’en achetant pas cher, nous pourrons facilement remplacer, mais puisque ce dont nous nous entourons n’a pas vraiment de valeur, nous n’en prenons pas vraiment soin, et nous ne remarquons pas vraiment leur détérioration.

Pourtant, toutes ces choses abimées, tachées, qui ne fonctionnent plus, que nous devons réparer ou jeter mais que nous gardons pour le moment de côté nous pèsent, nous rappellent notre peu de valeur. Ces choses qui nous entourent nous font nous sentir pauvres, mais nous nous disons que c’est ainsi et nous finissons pas l’accepter. Nous manquons d’estime, nous pouvons avoir honte que quelqu’un vienne chez nous. Et cela se reflète dans notre travail où nous sommes peu ou mal considéré, dans nos relations où nous pensons avoir fait de belles rencontres et puis nous nous faisons manipuler et au final nous vivons de la souffrance, de l’humiliation, de l’abandon et nous nous lamentons sur notre sort. Et lorsque nous rentrons, notre quotidien nous rappelle la pauvreté de notre vie. Nous nous sentons constamment fatigués, tout nous pèse et nous sombrons dans l’apathie et le découragement. 

La conscience de pauvreté n’a rien à voir avec la pauvreté elle-même; une personne riche peut se sentir pauvre; vous pouvez acheter un vêtement de qualité ou de marque mais vous allez le tacher ou l’abimer très rapidement, vous vous accrochez au matériel pour vous donner une certaine image et vous vivrez dans la peur de perdre ce que vous avez… 

Et si vous avez une conscience de pauvreté, qui se manifeste dans votre vie par un manque d’estime de vous, un sentiment de dévalorisation personnelle, l’impression de ne pas être assez bien, et si ce qui vous entoure dans votre quotidien vous rappelle cette conscience que vous portez, si votre tasse du matin est ébréchée, si un vase est fendu, si votre évier de cuisine est taché par la saleté, etc. vous ne croirez pas que tout est possible. Même si consciemment vous ne remarquez plus toutes ces choses abimées ou ternies qui vous entourent, votre inconscient le perçoit et l’utilise pour vous titiller en vous rappelant constamment votre peu de valeur. La boucle se boucle et vous tournez en rond… 

Puisque la magie, c’est créer de nouvelles possibilités, créer des conditions, à travers un rituel, càd une intention appuyée par un acte magique, pour manifester quelque chose que vous voulez, pour que le rituel fonctionne, pour que vous puissiez vraiment attirer de nouvelles opportunités dans votre vie, il vous faut d’abord vous débarrasser des anciens schémas qui alimentent la stagnation, la croyance que vous ne méritez pas, que le changement n’est pas possible, que vous avez toujours connu telle situation (une personne qui vous trompe, un travail dévalorisant, etc.) et donc cela ne changera pas… 

 

Les festivals, portails de changement

Les festivals de la roue de l’année, sont des moments idéaux pour faire du nettoyage, parce que ce sont des moments entre deux. L’équinoxe du printemps est un moment où nous ne sommes plus en hiver mais pas encore tout à fait au printemps, c’est un point de bascule, un espèce d’espace suspendu, donc un moment où le changement est possible. Et Samhain est probablement le festival par excellence pour faire ce nettoyage, puisque Samhain est un moment pour honorer ce qui est mort dans notre vie, ce qui ne nous sert plus, ce dont nous n’avons plus besoin, ce dont nous ne voulons plus, pour pouvoir attirer de nouvelles expériences ensuite.

Cela fait des mois que je range, je trie, je nettoie, je jette, je désencombre. On me demande souvent si je vais déménager, mais en réalité, je prépare simplement le changement, et inconsciemment j’ai préparé ce moment de Samhain, où enfin, l’énergie dans ma maison circule de manière fluide et où l’énergie correspond à ce qui me convient et ce que je souhaite attirer à moi. Et lorsque l’énergie circule, tout devient possible car elle suit le cours des cycles et donc, à Samhain, ce qui est mort va pouvoir se dissoudre pour ouvrir la voie à une renaissance. Nettoyer, ranger, trier, c’est honorer la matière et se connecter à la puissance du changement directement dans l’instant. Et généralement, lorsque je fais du gros nettoyage, notamment à l’occasion des festivals, j’ai mon journal à portée de mains car j’ai toujours tout un tas d’idées, de compréhension ou d’intuitions qui me viennent… 

Rituel

Et donc pour Samhain, je vous propose un rituel d’une puissance sans pareille. Si vous souhaitez attirer du changement dans votre vie, du vrai changement, profitez de ce festival pour faire un profond nettoyage dans votre maison. Pas uniquement dépoussiérer et laver le sol, mais nettoyer votre maison avec la conscience de vous débarrasser des anciens schémas qui bloquent l’entrée dans votre vie de ce que vous désirez.

Faites le tour de votre maison ou de votre appartement, voyez ce qui vous pèse, ce qui vous donne l’impression de vous sentir lourd ou vidé, épuisé, ouvrez les placards et les armoires, voyez ceux qui sont sales, encombrés. Si vous ne pouvez pas déplacer un objet librement, sans devoir jouer un jeu de dominos, c’est qu’il est temps de faire du nettoyage pour permettre une circulation de l’énergie. Faites l’inventaire de tout ce dont vous ne voulez plus, tout ce qui bloque l’arrivée dans votre vie de ce que vous souhaitez vraiment, un travail, une relation, un style de vie, un sentiment de sérénité intérieure, et ensuite nettoyez votre maison en conscience, étape par étape en honorant ce qui est terminé, ce qui vous a servi mais aujourd’hui n’a plus sa place dans votre vie. Donnez, recyclez, jetez et faites de la place pour qu’au printemps, vous puissiez accueillir la nouveauté, du vrai changement pour manifester vos rêves. 

Bon festival de Samhain! 

Emission radio – Chasse aux sorcières

Voici une émission radio intéressante sur le thème de la chasse aux sorcières.

Au début, ce sont les femmes, et notamment les vieilles femmes qui ont été accusées et persécutées pour être des sorcières, considérées comme des femmes vénérant un démon (elle ne pouvait pas réfléchir par elle-même…) afin de faire le plus de mal possible autour d’elle, tout en étant cachées.

Les sorcières étaient en réalité des sages femmes de village, des sages, des enseignantes, des guérisseuses… La religion a instauré les universitaires (des intellectuels qu’on gavait d’informations ‘acceptables’ et surtout soumises à un contrôle préalable) et des médecins (ainsi est née la science et le besoin de tout prouver, vérifier pour être reconnu), une domination qui perdure toujours de nos jours…

Les femmes étaient à l’époque reconnues comme inférieures par nature car selon la religion ‘une femme qui se dirigerait elle-même serait un danger terrible’. Il fallait donc la soumettre à une autorité, masculine, pour la brider… Les femmes, en outre, vivaient plus longtemps que les hommes, comme c’est toujours le cas, et les vieilles femmes n’étaient alors plus sous la tutelle d’un homme, principale raison pour laquelle elles étaient la cible première…

Je vous laisse découvrir le documentaire:

https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/sorcieres-14-chasse-aux-sorcieres

Retour d’Avalon; Déesse et sources sacrées

La Tour de Glastonbury

Bonjour à tous!

Me voilà rentrée de notre voyage à Avalon, île magique et mystique où les anciennes traditions celtiques sont encore vivantes et connaissent même un renouveau. 

Ce voyage s’est inscrit dans un contexte énergétique particulièrement puissant: Mars (ma planète de naissance en outre) est en période rétrograde, les éclipses de juillet se préparent et viendront nous montrer que certains désirs que nous avions n’étaient en réalité qu’une illusion afin de pouvoir réajuster notre direction et enfin Neptune, rétrograde en poissons jusque novembre, nous invitera à revoir notre spiritualité, nos croyances et notre pratique spirituelle.

 

Avalon et le féminin sacré

Autel pour la Déesse

Lors de mon premier voyage, j’avais été appelée par le Féminin sacré et j’ai pu réaliser un profond travail intérieur dans les mois qui ont suivi. Ce second voyage a été très riche lui aussi et m’a apporté de nouvelles compréhensions, alors que nous avons célébré le Solstice d’été, moment où le soleil est à son summum et illumine le plus la terre, apportant ainsi un regain d’optimise, et surtout une plus grande clarté sur des choses qui pouvaient jusque-là être très confuses. 

Célébration du solstice d’été, l’entrée du soleil dans le signe du cancer. Les prêtresses étaient vêtues de bleu pour honorer la Déesse des eaux sacrées

La préparation de ce voyage m’a donné l’opportunité de faire des recherches approfondies sur l’histoire d’Avalon et les traditions celtiques et ainsi de vivre des expériences de prise de conscience. Et c’est enrichie de ces découvertes que je suis partie. Sur place, j’ai eu le bonheur de rencontrer une magnifique prêtresse d’Avalon, une âme soeur que j’ai déjà connue dans d’autres vies, qui reflète mes aspirations mais aussi mes blessures et mes peurs. Je comprends aujourd’hui beaucoup plus clairement les messages que je reçois ces derniers temps m’encourageant à mettre un terme à mon activité telle qu’elle existe.

Depuis 2014 (et en réalité bien avant cela), j’ai exploré la magie, les sorcières, leur histoire, leur héritage, et j’ai adopté cette voie dans ma vie personnelle; pourtant je n’ai pas trouvé l’épanouissement que j’attendais, je n’ai pas trouvé dans ce chemin ce que je recherchais, ce dont j’ai besoin pour me sentir en paix et en joie. Au contraire, j’ai eu la sensation d’être à vif, avec de grandes colères impossibles à apaiser, ce qui a conduit à une grande sensibilisation et fragilisation accompagnées d’une réactivité émotionnelle tout aussi difficile à contenir.

J’ai d’ailleurs trouvé une seule pierre, plus exactement une coquille d’Avalon (Abalone), qui est particulièrement fragile et vient nous montrer que nous sommes arrivés à un point de fragilisation extrême et qu’il devient essentiel de restaurer une meilleure protection pour plus d’équilibre émotionnel… 

J’étais aussi accompagnée par un de mes animaux guides de toujours, la chouette. Et j’ai passé beaucoup de temps autour des sources sacrées d’Avalon, lieux d’inspiration, de connexion à la Déesse et de guérison.

La chouette était l’animal emblématique de mon lieu d’hébergement, et elle trônait dans les chambres et le jardin pour m’inciter à garder l’oeil ouvert et me laisser inspirer…
Le puits sacré, connexion à Gaia, lieu de méditation et d’inspiration de la Déesse
L’une des deux sources sacrées, appelée Source rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recul et réajustement

Mon premier voyage à Avalon a eu lieu en 2017, une année universelle 1, qui nous invite à nous trouver, à découvrir une nouvelle identité plus en accord avec notre être; ensuite ce second voyage s’est fait en 2018, une année universelle 2,  qui nous encourage ensuite à exprimer dans nos relations et interactions cette nouvelle identité qui a émergé.

Et donc, ces périodes rétrogrades arrivent évidement à point pour me donner l’espace pour me recentrer sur moi, intégrer les expériences de ces derniers mois, me recharger en profondeur, apporter une guérison à des blessures très anciennes en lien avec mon féminin et  démarrer quelques formations pour enclencher une nouvelle orientation qui me permettront ensuite de mieux ajuster ma nouvelle identité et la manière de l’exprimer.

Comme je le comprends, et sans trop m’étendre pour le moment, la magie et la voie de la sorcière m’ont permis de mettre en lumière de profondes blessures en lien avec la religion et les dogmes patriarcaux; mais ce n’était pour moi qu’un passage de guérison karmique et non une destination. J’ai pu mentionner déjà que je vais suivre une formation de thérapie psycho-corporelle et spirituelle qui me permettront de développer des outils solides et retrouver la connexion au corps pour pouvoir ensuite proposer des sessions de profonde guérison et de transformation de soi. Je vais aussi revoir ma spiritualité que je vais davantage centrer autour du Féminin sacré. La prêtresse d’Avalon que j’ai rencontrée a aussi proposé de m’initier pour devenir Prêtresse d’Avalon et je suis déjà certaine que cette collaboration et cette amitié sera extrêmement riche et épanouissante autant pour l’une que pour l’autre. Dans mon enfance, je passais beaucoup de temps à rêver d’anciens temples et de gardiennes sacrées de ces lieux… Notre âme se souvient toujours… 

 

Transition et renaissance

A la fin de ce mois, je vais donc clôturer mon site et ma page Facebook et prendre un moment pour laisser ces transformations se mettre en place. Parce que j’ai pu être convaincue à travers mes expériences personnelles que la présence est essentielle pour permettre un réel travail de transformation, je vais clôturer toutes les formations en ligne. Je maintiens la formation d’Initiation à l’ancienne magie celtique pour que les personnes qui sont déjà inscrites puissent aller au bout et je garde pour le moment la Communauté Shamanka, qui soit sera transformée soit disparaitra aussi pour donner forme à autre chose vers la rentrée. Mon travail va fortement s’ancrer autour de la connexion en présence, mais je continuerai certainement à inspirer à travers des articles et d’autres moyens. 

Je vous remercie encore pour votre présence, votre fidélité et votre désir de travailler sur vous pour ensuite encourager, guider, inspirer d’autres personnes… et je vous souhaite un très bel été, qu’il vous soit profitable, inspirant et initiateur d’une nouvelle conscience !

Vanessa )O(

Solstice d’été – Litha

Bonjour à tous!

Je serai cette semaine à Avalon… Voici donc de quoi préparer le solstice d’été, que nous célébrerons ce jeudi 21 juin… 

Le solstice d’été est un des 8 festivals de la roue de l’année. Le solstice d’été se célèbre le 21 juin et marque le jour le plus long de l’année. C’est donc un temps de renouveau, de clarté, de croissance et d’ouverture.

Les Celtes associent le soleil à la lumière, la chaleur et le rayonnement ; ce festival est un temps d’interaction sociale, de célébration, de danse et de musique. Ce festival de la lumière ouvre la voie à plus de clarté et d’abondance dans notre vie et est généralement célébré par des danses, des chansons, des repas conviviaux.

Célébration du dieu soleil et de la déesse 

Litha est avant tout un festival consacré au soleil et donc au dieu Soleil, aussi représenté par le dieu Lugh chez les Celtes; mais ce festival célèbre aussi la Déesse, notamment la Déesse Rihannon ou Etain.

Litha est un temps de célébration autour de feux de joie; on y danse, on y chante et on conte des histoires. Ensuite, le Roi chêne est couronné.

Rituels

  • Vous pouvez honorer ce festival en vous levant tôt le jour du solstice, en méditant sur le soleil levant, sa lumière et sa clarté et prendre un moment pour réfléchir à ce que vous souhaitez manifester dans votre vie cet été
  • Méditez en visualisant la couleur jaune, dorée ou orange
  • Purifiez votre maison, votre aura, votre lieu de travail
  • allez vous promener dans la nature, avec des amis ou la famille pour vous recharger. Ensuite, préparez un bon repas à partager ensemble

Utilisez les énergies rayonnantes de ce solstice et de l’été pour:

– Augmenter votre vitalité: vous reposer, prendre du temps pour vous recharger 

– Retrouver davantage de clarté, en faisant une pause

– Augmenter votre sentiment d’abondance

– Booster votre confiance

– Réfléchir à ce qui vous rend heureux

 

Je vous souhaite un très bon solstice d’été! 

Vanessa )O(

Blessed Beltane! )O(

Festival de Beltane – 1er mai


Beltane  est un point important du calendrier celtique, qui correspond à la période entre le début du printemps et l’arrivée de l’été.

AMOUR ET AMUSEMENT

Ce festival célèbre la joie, l’amour, la sensualité, la sexualité et la fertilité. C’est le moment où le Dieu Soleil et la Terre Mère s’unissent pour réveiller la nature qui se pare des magnifiques couleurs des fleurs sauvages dans les champs… Ce festival est joyeux et riche en couleurs. Les arbres et certains arbustes comme les aubépines sont généralement décorés de rubans de couleurs; on crée aussi un ‘mât de mai’ pour y chanter et danser autour…

BENEDICTIONS 

Beltane correspondait à l’époque à un temps de rituels et de bénédiction des troupeaux et des champs pour assurer leur croissance et leur abondance. Beltane est aussi traditionnellement un temps d’unions; les jeunes couples s’unissent dans un rituel d’un an et un jour. Les Celtes considèrent que nous évoluons sur notre chemin, et qu’il est donc sage de revoir notre engagement chaque année pour choisir de rester avec notre partenaire ou pas… Certains choisissent ainsi de renouveler leurs voeux alors que d’autres se séparent. 

FESTIVAL DU FEU

Beltane est aussi un festival du feu. Le feu sert à réchauffer, à illuminer mais aussi à purifier. Des feux sont ainsi allumés dans les villages pour honorer la nouvelle saison de croissance et purifier les énergies stagnantes d’une vie confinée à l’intérieur pendant les longs mois d’hiver. De nos jours, certaines personnes allument simplement des bougies. 

LES FEES

Lors de Beltane, il est aussi dit que le voile devient plus fin et qu’il est ainsi possible d’entrer plus facilement en contact avec les fées. Les anciens paient passaient beaucoup de temps à l’extérieur pour ce festival, et étaient ainsi facilement en contact avec les esprits de la nature. De nos jours, nous pouvons passer du temps dans un bois ou un champ, ou dégager notre maison avec des plantes et des fleurs colorées… Il est aussi de coutume de se parer les cheveux de couronnes de fleurs. Et ensuite, de laisser des offrandes aux fées, notamment du miel par exemple. 

CELEBRER BELTANE

Pour célébrer ce festival, vous pouvez décorer votre maison de fleurs et de couleurs, honorer l’amour, voir vos proches, passer du temps dans la nature, revoir vos engagements (amoureux et autres), entreprendre de nouveaux projets et célébrer l’abondance dans votre vie… 

 

Beltane est un temps de grand changement dans les énergies. Nous pouvons ressentir ces changements dans le corps et dans nos émotions, pour nous pousser à agir, à sortir d’un état d’intériorité et renouveler notre vie, libérer l’ancien pour faire place au neuf… 

Bon festival de Beltane!  )O(

Communauté Shamanka: explorer le paganisme celtique et la magie

Ecole Shamanka

Formation Initiation à l’ancienne magie celtique

Formation L’ancienne magie celtique

Vendredi 13 avril

Bon vendredi 13 à tous!

Le vendredi 13 est un jour chargé de superstitions et croyances diverses; les uns considèrent le chiffre 13 comme un chiffre chanceux alors que d’autres pensent que le 13 attire la malchance et le mauvais esprit.

 

Vendredi 13 – jour de la Déesse

Dans les anciennes traditions, vendredi est le jour de Vénus, déesse de la beauté, de l’amour et de l’harmonie. Le vendredi nous emmène vers la fin de la semaine active, et nous invite à nous adonner à des activités qui permettront de nourrir notre âme.

Le chiffre 13 est, quant à lui, associé aux cycles de la nature et aux cycles de mort et de renaissance, comme on peut en retrouver les traces dans le tarot, où l’arcane de la mort porte le chiffre 13. Cela s’explique d’abord par le fait qu’il y avait traditionnellement 13 lunaisons dans une année, et que chez les anciens le calendrier comportait 13 mois. Il y avait ainsi 13 vendredi 13 dans une année… 

En outre, chez les anciens, habitués à une vie plus proche des cycles naturels, les femmes avaient généralement 13 cycles menstruels par an. Avant l’instauration de la religion catholique, on disait que lorsqu’une femme était réglée, son intuition et ses capacités psychiques étaient accrues. On venait ainsi généralement la voir pour lui demander conseil ou recevoir des messages du divin.

Les énergies du vendredi et du chiffre 13 faisaient donc du vendredi 13 un jour chargé de cette énergie féminine qui célébrait donc la Déesse, et à travers elle, les cycles de vie, de mort, et de renaissance.

 

Naissance des superstitions autour du vendredi 13

L’église, qui a instauré une domination masculine pour étouffer notre connexion à la nature, aux cycles et notre lien à notre créativité, à notre intuition et donc à notre pouvoir créateur féminin, a mis en place une trinité exclusivement masculine: un père, un fils et un esprit, et de la même manière que tous les maux ont été attribués aux femmes, considérées comme sorcières, càd comme l’incarnation du mal, le vendredi 13 s’est chargé de peurs et superstitions. Par exemple, la Bible dit que Eve aurait donné à Adam le fruit défendu un vendredi, et que Jésus aurait été crucifié un vendredi…

Ces conditionnements de peur et de superstition semblent avoir marqué l’inconscient au point qu’on recense plus d’accidents et d’hospitalisations un vendredi 13 que n’importe quel autre jour…

 

Vendredi 13 – Le jour des sorcières

En réalité, le vendredi 13 célèbre le féminin: la créativité, les cycles de mort et de renaissance et la magie de la vie. C’est un jour pour nous mettre à l’écoute de nos émotions, de nos intuitions, et pour honorer notre connexion au féminin, que nous soyons des femmes ou des hommes.

 

Vendredi 13 est le jour des sorcières, car il célèbre le féminin, la créativité, la fertilité, les cycles de mort et renaissance et la magie des nouvelles possibilités.  )O(

 

 

Vanessa Vaia
www.vanessavaia.com