9 d’épées… suite

J’ai reçu de nombreux messages d’encouragement, de réconfort ou des conseils, et je voudrais vous en remercier.

Mais attention à ne pas faire des projections de schémas de victimisation qui ne m’appartiennent pas…

Notre 9 d’épées est toujours à l’oeuvre… : tendance à voir le pire, à dramatiser, à se sentir persécuté et faire des projections sur l’extérieur, autant des personnes que des situations, là où pourtant il n’y a pas de raison. 

Ensuite, le soleil en poissons nous pousse à mettre de la lumière sur des schémas toxiques d’impuissance, de dramatisation, de tendance à voir le monde comme dangereux et nous considérer comme un proie vulnérable.

Je vis cette expérience comme toutes les autres dans ma vie, en conscience, en connexion à ma guidance, ce qui me permet de comprendre que ma sensibilité psychique s’accroit (l’aspect féminin) et que donc mon masculin a besoin d’être équilibré en conséquence pour me permettre de mieux me préserver et ainsi pouvoir avancer. J’ai exprimé une colère que je garde en moi depuis trop longtemps pour me positionner. Et je choisis de prendre du recul parce que cela fait longtemps que j’aurais dû le faire et parce que j’en ai besoin. J’ai besoin de prendre un temps pour écouter ma sensibilité, lui permettre de grandir, la nourrir et apprendre à mieux la gérer.

Je ne suis pas victime et je ne vis pas quelque chose de dramatique. C’est une expérience de vie, une leçon, comme tout ce que nous expérimentons, une leçon que je suis venue apprendre pour avancer vers un plus grand équilibre, tout simplement…

9 d’épées: garder des pensées légères, les conscientiser mais les laisser flotter à l’extérieur de manière à ne pas les laisser (notamment les peurs ou les tendances à dramatiser) flouter notre vision. Et la chouette, symbole de connexion à notre sagesse et à notre compréhension intuitive nous accompagne pour nous aider à voir à travers l’obscurité, percevoir la vérité derrière les illusions: nous ne sommes pas victimes, et c’est en sortant de nos schémas que nous pourrons enclencher le changement… 

  • Vous battez-vous depuis si longtemps que vous avez oublié à quoi ressemblent le silence et l’immobilité qui mènent pourtant à la clarté et la sérénité?
  • Ne vous rendez-vous même plus compte que votre souffle est coupé, que vous êtes aux aguets? 
  • Ne sentez-vous plus vos muscles tendus à force de vivre toujours crispés? 

Le 9 d’épées vient suggérer que vous luttez depuis si longtemps que vous continuez à voir la vie comme un long combat, et que vous oubliez de prendre de la hauteur pour percevoir la sagesse derrière ce que vous vivez. Lorsqu’on vit des difficultés, nous pouvons avoir tendance à constamment revivre les mêmes scénarios, dans notre tête, alors que les situations sont en réalité différentes, et pas nécessairement catastrophiques ou dramatiques. Cette carte indique le fait d’avoir vécu des difficultés, et peut-être une longue suite de situations difficiles, de les avoir perçues comme des catastrophes contre lesquelles nous devons nous battre et d’avoir ainsi accumulé beaucoup de regret, d’amertume, de colère, plutôt que de les avoir exprimées et ainsi libérées, et ne pas parvenir à percevoir les leçons qui nous permettent de nous élever et nous reconnecter à notre sagesse.

Elle nous encourage à regarder la situation présente pour ce qu’elle est et non pas à travers le filtre des expériences, souffrances ou traumas passés pour comprendre les leçons que nous pouvons apprendre, gagner en sagesse et en conscience (soleil en poissons!) et ainsi pouvoir avancer plutôt que risquer de revivre à nouveaux les mêmes schémas en enclenchant le 10 d’épées, symbole de répétition, de victimisation qui continue à tourner en boucles…  Le 9 d’épées demande un temps de guérison, de retour à soi, pour développer plus de compassion envers nous-mêmes, pour pouvoir nous défaire de schémas qui nous enferment et pouvoir apprécier une nouvelle liberté.

Prenez du temps dans le silence, non pas pour étouffer vos émotions, vos craintes ou vos schémas dramatisant mais pour les écouter. Cessez de vous affaiblir en alimentant le stress et les drames qui n’existent que dans votre mental. Prenez du temps pour exprimer vos émotions refoulées, pour guérir vos blessures passées, vos regrets ou vos colères qui voilent votre perception du présent. Faites le silence dans votre mental pour laisser votre sagesse vous éclairer et vous guider.   )O(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents