L’écueil de l’éveil et confrontation à la réalité…

Certains d’entre vous savez que je suis allée à Glastonbury (connu comme étant l’ancien Avalon) en septembre dernier. Je suis depuis restée en contact à travers une boutique pour laquelle j’ai eu un coup de cœur sur place et où j’ai continué à faire quelques achats (les vêtements colorés que je porte dans mes dernières vidéos).

Je suis cependant maintenant dans une sorte de conflit, mais qui vient de m’apporter un précieux éclairage et une puissante guérison!

En octobre, j’ai passé une commande via la boutique en ligne et à ce jour je n’ai toujours rien reçu. J’avais reçu au départ un article non conforme à la description, que j’avais renvoyé et pour lequel j’avais été informée que je recevrais l’échange dans les jours à venir. Mais après quelques semaines, et de nombreux emails pour savoir où en était cette commande, j’ai été informée qu’il me faudrait encore patienter 15 jours car il n’y avait plus de stock. C’était il y a 6 semaines, et toujours rien.

J’ai donc demandé d’échanger ce que j’avais initialement commandé et qui semblait visiblement impossible à obtenir. De nouveau quelques temps sans aucune nouvelle, et puis un message ‘accusateur’ – l’article  de départ aurait été envoyé, et reçu, et je prétendais n’avoir rien reçu et réclamer maintenant autre chose en remplacement… J’avoue que j’ai encore du mal à digérer!

Donc au jour d’aujourd’hui, je n’ai reçu ni ma commande initiale, ni l’échange que j’ai demandé, ni le remboursement que j’ai finalement réclamé avant-hier; tout est bloqué car la boutique ‘pense qu’il semblerait’ que j’ai reçu ma commande. Ils m’ont finalement proposé un rendez-vous par Skype pour tirer les choses au clair hier à 17h. A 17h on m’informe qu’il y a du retard, que l’on pourra m’appeler vers 17h30. Puis plus de nouvelles et vers 18h50 finalement un appel – je n’étais plus disponible car à 19h démarrait la célébration de Yule que j’organisais. Au même moment où j’envoyais un email indiquant mon ras-le-bol, mon souhait de remboursement et le fait que je n’étais plus disponible pour prendre l’appel à cette heure,  j’ai reçu un message de plainte de la personne ‘qui m’avait attendue pendant une dizaine de minutes’… J’étais estomaquée par le manque de considération total de mon emploi du temps.

Pour un peu les secouer, j’ai décidé de noter un avis, forcément ‘négatif’, mais réaliste et juste sur leur site Etsy. Hier matin j’ai reçu un email avec ‘l’insulte suprême’: nous attendions davantage de compréhension de la part d’une femme que nous considérons comme éveillée spirituellement’.

Il m’a fallu environ 3 secondes pour éclater de rires! J’ai en effet vu l’image de notre cher Dieu catholique justicier (ou le Père Noel) me brandir son index avec de grands yeux et me dire ‘les petites filles sages ne se comportent pas ainsi!’…

Tout d’abord, cela m’a rappelé cette conception erronée que l’on peut parfois avoir de l’éveil ou de la spiritualité, cette tendance à croire qu’être éveillé spirituellement signifie que tout est beau, tout le monde est gentil, il n’y a plus de problème et il ne faut jamais avoir de comportement ‘excessif’: ni colère, ni frustration, ni plainte, ni toutes ces émotions ou réactions qu’on aime alors qualifier de négatives, ce qui est totalement faux. La colère est une émotion saine, c’est au contraire son refoulement qui est toxique, mais le tout est d’exprimer cette colère sainement. Donc, comme je le leur ai indiqué, je pense avoir fait preuve de suffisamment de compréhension, mais là je pense avoir atteint ma limite, et je n’ai aucun problème à exprimer – en toute honnêteté – ma déception et mon insatisfaction.

Comme quoi exprimer sa colère a du bon, ce matin, j’ai pu comprendre pourquoi Glastonbury correspond en fait à de vieilles mémoires que j’avais besoin de nettoyer; les personnes là-bas manquent grandement d’ancrage et vivent retranchées dans un monde ‘fabuleux’ fait de fées, de dragons, de déesses et ‘de gens éveillés’.

Je crois aux fées – mais pas aux créatures minimisées et infantiles qu’on peut voir dans les films – , je crois aux dragons et j’ai pu faire l’expérience de la Déesse aussi, mais, depuis mon retour d’Avalon, j’ai pu aussi prendre conscience de la règle première de notre planète: plus on veut aller vers la lumière, plus notre ombre s’intensifie…

Je peux maintenant vraiment mesurer à quel point mon âme se languit de retourner à la Source, mais j’ai aussi pu comprendre qu’Avalon n’est qu’une illusion de cette Source, comme une oasis dans un désert, une chimère, un rêve inconsistant. Dire que l’avis que j’ai posté n’est ‘pas gentil’, c’est refuser toute responsabilité, ce qu’on appelle loi du karma, une action qui produit une réaction; or prendre la responsabilité de nos situations est la base première de l’éveil… tout comme prendre la responsabilité de ma présence ici est une réalité que je ne peux plus chercher à éviter… et que je commence finalement à accueillir sereinement.

J’ai aussi pour la première fois pu prendre ressentir réellement ma connexion à mon âme. Jusque-là, j’avais eu à plusieurs reprises tendance à batailler contre elle, en m’insurgeant ‘toi tu es tranquille là-haut, et c’est moi qui suis ici à vivre toutes ces galères!’. Je ressens mieux maintenant que mon âme souffre, et que c’est pour cette raison que je souffre, et qu’elle est bien là avec moi; ce que je vis elle le vit, les difficultés, les illusions, la solitude, la douleur, mais aussi les joies, les guérisons, les libérations…. Mon sentiment d’isolement vient du fait que je me suis comme déconnectée de mon âme, me sentant abandonnée, me plaignant, la rendant responsable de ce que je vis comme si elle et moi étions séparées; me reconnecter à elle, c’est sortir de cette solitude dans laquelle je me suis plongée, de ce sentiment de déconnexion que j’ai toujours ressenti… 

Libération, alignement et intégration, ce sont bien les énergies de la nouvelle lune en Sagittaire… Savourer la perfection du moment présent… 

Vanessa )O(

8 Replies to “L’écueil de l’éveil et confrontation à la réalité…”

  1. Pascale dit :

    Je comprends votre frustration et le fait que vous ne puissiez plus faire confiance aux personnes qui tiennent ce magasin. J’aimerais juste vous dire que je trouve que ces vêtements vous vont très bien (en tout cas pour ce que j’en vois dans les vidéos) et que ne serait-ce que pour cela vous pouvez peut-être conserver pour eux une certaine gratitude. Ils vous ont blessée c’est certain. Je vous serre dans mes bras. Cette expérience vous a coûté et j’en suis désolée pour vous. J’aimerais juste envie de vous dire que tout n’est peut-être pas à jeter (vous savez probablement tout cela aussi). J’aime beaucoup ce que vous partagez. Merci <3

    • vanessa dit :

      Bonjour Pascale,
      Merci pour votre mot.
      Je ne suis pas frustrée ni blessée et je garde beaucoup de gratitude et pour les articles, pour les moments et pour les leçons.
      J’ai juste transmis une expérience, avec l’intention d’apporter quelque chose qui pourrait être utile à d’autres…
      Je vous souhaite une très belle fin d’année! )O(

  2. karin moreau dit :

    merci pour ce partage Vanessa. très révélateur sur certains « éveillés » (?) qui font du business sur le spirituel, hélas. et très instructif sur l’aspect vivre avec son âme. comme toujours la chose est dite de façon posée.
    je vous souhaite de bonnes fêtes.

    • vanessa dit :

      Bonsoir Karin,
      Merci pour ce mot. Oui, le spirituel a tout un business aussi…
      Je souhaitais juste partager une expérience, qui pourrait servir de quelque manière à d’autres.
      Je vous souhaite une très belle fin d’année! )O(

  3. Bruel dit :

    Émue par le partage de votre chemin ,touchée par votre authenticité ,je vous remercie et vous souhaite une belle fin d année .
    Vos guidances me permettent de vivre plus harmonieusement ,elles sont un complément à la pratique du yoga et de la méditation .

  4. Sanja dit :

    Bonsoir Vanessa,
    Mille merci pour cet aveu, pour ces paroles qui sont exactement ce dont j’avais besoin! Accepter mon humanité, mes émotions, ma colère… me dire que j’ai le droit de les ressentir, et de les exprimer. Que les renier ne fait qu’empirer les choses.
    Vos paroles me rassurent et m’apaisent. Me rappellent qu’on est tous dans le même bateau. Que c’est dur l’incarnation alors qu’on se sent seul et qu’on a hâte de retourner à la source. Mais en parallèle avec votre tirage de ce weekend (Fée de la Nouvelle Lune), que c’est en s’acceptant dans notre âme et notre globalité, qu’on retrouve la sérénité. Lire vos paroles m’a vraiment fait me sentir moins seule.
    Merci! Grand bien à vous et de très bonnes fêtes.

  5. Berniard dit :

    Bonsoir Vanessa,
    Je suis heureuse de savoir que la colère est une émotion normale. Mais quand on est en colère toujours contre toutes les injustices et la bêtise du genre humain que l’on abuse toujours de vous parce que vous êtes trop gentille et aimable avec tout le monde; Que faut il penser ? Retournerez vous dans ce lieu magique selon vos dires?
    Bonne soirée et très bonnes fêtes.

  6. Landreau Marie dit :

    Merci infiniment Vanessa *
    En lisant votre aventure en lien avec le conflit et l’incompréhension pour soi j’ai fait un parrallèle dans ma vie actuelle. J’ai fermé les yeux et demandé quelles mémoires avaient besoin de s’exprimer ? puis la petite fille de 9 ans s’est extirpée de vieux vêtements en lambeaux et m’a reproché de l’avoir abandonnée * en 3 secondes je me suis vue : à cet âge j’étais devenue grosse pour être aimée de ma soeur qui était forte et mal aimée de mon père ; tandis que j’étais belle et chouchoutée … et bien que j’ai repris 1 an après ma morphologie au fond de moi j’ai souvent eu peur ou refusé d’être « trop » belle ! J’ai donc accueilli et honoré ma belle petite fille et porté vers le soleil * Je me sens libérée d’un empêchement *=* Merci à toi Vanessa et n’hésite pas à nous faire part de ces vrais trésors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents