Shadow work: le diable

Depuis quelques semaines, je fais un travail sur mes ombres avec le diable. Au début, je n’ai pas trop apprécié, mais là je commence à vraiment aimer ce personnage, son énergie et à m’en faire un allié, un ami même…

Dans le tarot, le diable nous parle de limitations et de restrictions, il vient nous montrer que nous sommes dans une phase où nous pouvons ressentir de la frustration parce que nous nous sentons bloqués et retenus, notamment par l’argent, des peurs ou des ennuis de santé.

J’ai donc fait quelques méditations ces derniers temps pour mieux comprendre cette période que je traverse et je voudrais partager certaines de mes réflexions, principalement sur l’aspect argent.

Cela fait un long moment (plusieurs années en fait) que je travaille à conscientiser mes freins et blocages en lien avec l’abondance. Et ce que j’ai compris ces derniers jours, c’est que l’abondance, c’est avoir le courage de vivre la vie que nous voulons… Voilà une phrase sur laquelle je vous invite à méditer! Parce que l’abondance n’est pas une question de moyens (financiers entre autre) mais bien de courage… L’argent n’est qu’une énergie comme une autre, miroir de notre propre énergie. Manquer d’argent, c’est ne pas se donner les moyens de faire ce que l’on souhaite.

Et c’est bien ce que le diable nous invite à aller regarder en face: ‘quelles sont les peurs qui font que tu préfères limiter les moyens qui te permettraient de vivre la vie à laquelle tu aspires vraiment, qui te permettrait d’explorer tes rêves et tes envies et qui te maintiennent au contraire dans une situation de restrictions?’ Pour certains, ces restrictions peuvent être financières, pour d’autres, ce peut être une relation qui vous maintient sous l’emprise d’un autre, ou bien différentes peurs, et pour d’autres encore, ce peuvent être des limitations sur le plan de la santé. 

Demandez-vous ‘qu’est-ce que je gagne à me maintenir dans une situation où je crois n’avoir aucun moyen’? Quelle responsabilité ai-je peur de prendre dans ma vie?’ Et cela se marie très bien avec la pierre qui m’a appelée ce matin, pierre d’Eilat qui nous aide à libérer les émotions (comme la peur) pour pouvoir se créer une vie de réussite, et apprendre à gérer son pouvoir et ses responsabilités. 

Cela me refait penser à une phrase de Marianne Williamson assez connue que j’ai déjà entendue il y a plusieurs années: 

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas assez bien. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.

C’est notre propre lumière, et non notre obscurité, qui nous effraie le plus. Nous nous disons : « qui suis-je pour être brillant, talentueux et merveilleux ? »

En fait qui êtes-vous pour ne pas l’être ? Vous êtes un être divin. Vous restreindre, vivre petit ne rend service à personne. Vous ne gagnez rien à vous diminuer pour éviter d’insécuriser les autres.

A mesure que nous laissons briller notre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.  

Je suis en train de préparer un atelier sur l’abondance financière,  sur comment libérer les blocages et les freins à notre propre pouvoir créateur. Je posterai les infos sur Facebook et mon blog.

A bientôt! )O(

6 réflexions sur « Shadow work: le diable »

  1. Merci Vanessa pour ce partage. Cela raisonne beaucoup en moi. Je limite certains aspects de ma vie par peurs, au lieu de me donner les moyens de répondre à mes envies. Et pourtant je pensai avoir bien travaille les questions financières. J’attends avec impatience cet atelier sur l’abondance financière.

  2. Je vous remercie Vanessa et effectivement, j’ai la peur du manque et je serai heureuse de partager cet atelier sur l’abondance financière. Merci encore.

  3. Oh la la qu’estce que ça résonne… ça rejoint une réflexion que j’ai déjà eue… la peur de sa propre puissance…
    Merci Vanessa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *