Archives de catégorie : Spiritualité

Emission radio – Chasse aux sorcières

Voici une émission radio intéressante sur le thème de la chasse aux sorcières.

Au début, ce sont les femmes, et notamment les vieilles femmes qui ont été accusées et persécutées pour être des sorcières, considérées comme des femmes vénérant un démon (elle ne pouvait pas réfléchir par elle-même…) afin de faire le plus de mal possible autour d’elle, tout en étant cachées.

Les sorcières étaient en réalité des sages femmes de village, des sages, des enseignantes, des guérisseuses… La religion a instauré les universitaires (des intellectuels qu’on gavait d’informations ‘acceptables’ et surtout soumises à un contrôle préalable) et des médecins (ainsi est née la science et le besoin de tout prouver, vérifier pour être reconnu), une domination qui perdure toujours de nos jours…

Les femmes étaient à l’époque reconnues comme inférieures par nature car selon la religion ‘une femme qui se dirigerait elle-même serait un danger terrible’. Il fallait donc la soumettre à une autorité, masculine, pour la brider… Les femmes, en outre, vivaient plus longtemps que les hommes, comme c’est toujours le cas, et les vieilles femmes n’étaient alors plus sous la tutelle d’un homme, principale raison pour laquelle elles étaient la cible première…

Je vous laisse découvrir le documentaire:

https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/sorcieres-14-chasse-aux-sorcieres

Le délire d’un monde qui tourne à l’envers

On m’a demandé hier ce que je mangeais au petit déjeuner étant donné que j’ai supprimé les farines (entendu le pain)… Effectivement, quand on est rôdé au pain – café – sucre, on peut se demander ce qu’il peut bien y avoir d’autre à manger… Pourtant, quand on prend le temps de se poser un instant, on s’aperçoit vite que notre monde fonctionne sur un mode qui tient du délire total!

Je ne peux répondre de manière courte à cette question sans soulever tout un tas de questionnements et commentaires; donc voici la version longue avant de vous donner la réponse!

Le délire des farines

La plupart des personnes, en France et en Belgique du moins, prennent au petit déjeuner du pain et du café…

Le pain est composé de farine, d’eau, de sel et de sucre.

  • La farine n’a pratiquement aucune valeur nutritionnelle; peu de minéraux, nutriments, ou vitamines. Son intérêt alimentaire est donc négligeable puisque la nourriture a en principe pour fonction d’apporter de l’énergie à l’organisme. 
  • Le sel n’est pas indispensable à l’organisme – du moins dès le matin.
  • Et le sucre est un stimulant puisque c’est en fait un sucre transformé (saccharose issu des betteraves et cannes à sucre) et non du fructose, sucre naturel qu’on trouve dans les fruits. Pour le premier repas de la journée, après une nuit de sommeil, des stimulants/excitants ne devraient pas être nécessaires… 

Ensuite, la farine est un véritable poison. Avez-vous déjà gardé un bout de mie en bouche? Cela forme une pâte tout agglutinée et collante… Voilà de quoi vous vous ‘nourrissez’ en mangeant du pain. Le pain forme une grosse boule collante dans le ventre, ce qui donne une impression de satiété, mais n’apporte en réalité aucune nourriture, donc aucune énergie.

Côté santé, les farines sont inflammatoires; cette pâte va aller se coller sur les parois des intestins, ce qui va produire une inflammation. Les intestins deviennent alors poreux, càd que la barrière qui permet de maintenir dans les intestins les déchets toxiques destinés à être évacués va devenir perméable et les déchets vont aller se propager dans le corps, créant tout un tas d’inflammations. 

Aussi, lorsque nous mangeons du pain (comme bien d’autres aliments transformés), le corps ne le reconnait pas comme de la nourriture. Par conséquent, plutôt que de déclencher le système digestif, il va déclencher le système immunitaire, car il se croit envahi par un corps étranger. Le corps, qui n’a donc reçu aucune énergie, doit fonctionner à plein régime pour éliminer cette ‘nourriture’… Voilà la raison du coup de pompe qui suit les repas composés de féculents et farines. 

Les farines, lorsqu’elles sont digérées par l’organismes, produisent le mucus,  des substances gluantes rejetées par le corps. Le mucus, c’est cette tracée blanche ou verte qui coule du nez des enfants, ce qui encombre les sinus au réveil (puisque la nuit l’organisme essaie de se nettoyer), qui sort des oreilles, des yeux (les substances vertes ou blanches dans le coin des yeux au réveil), les crachas et toux grasses et les pertes ‘blanches’ chez les femmes. Ce mucus est en fait un débordement des résidus de farines dont le corps est saturé, et qui ressortent comme ils le peuvent… Imaginez un peu l’état de l’intérieur de l’organisme! Un amas de colle qui bouche les organes et accroche toutes les bactéries. 

En cessant de consommer des farines (ce que j’ai fait il y a environ 8 ans) – et après un temps nécessaire pour évacuer l’énorme charge stockée dans le corps, vous dites en même temps adieu aux poches sous les yeux le matin, au visage gonflé, au ventre ballonné, au nez encombré – les gonflements et productions de glaires sont les résultats d’une inflammation. 

Autre fait intéressant, la farine comporte des opiacées, càd des dérivés d’opium, qui est une drogue. Ainsi, sur le coup, la farine gonfle dans le ventre et donne une impression de satiété, elle excite par la présence des opiacées, crée de la fatigue engendrée par une digestion ralentie et la mobilisation de l’énergie par le système immunitaire et crée au final des personnalités endormies qui feront gentiment ce qu’on leur demande de faire (au travail par exemple, en politique aussi…).

Aussi, étant donné que la farine comprend des opiacées, lorsque vous en consommez, vous ressentez une sensation de bien-être – malgré le fait que vous n’avez rien mangé de nourrissant (nutritivement parlant) – mais aussi la nuit, lorsque votre corps se nettoie, les substances opiacées sont relancées dans l’organisme pour être éliminées, ce qui crée un nouveau petit ‘shot’, généralement vers 3-4h du matin. Vous vous réveillez alors épuisé puisque le corps mobilise toute son énergie pour se nettoyer ce qui perturbe le sommeil,  groggy par les opiacées, les intestins dérangés et le ventre gonflé par le processus inflammatoire, et souvent avec un mal de tête et des pensées qui partent dans tous les sens… Puisque votre corps se trouve sous l’effet d’une drogue douce qui l’excite, mais que vous essayez de dormir, il faut bien que cette énergie soit utilisée; elle ira alors vers le cerveau qui va se retrouvera en surchauffe: pensées qui tournent en boucles, ressassements et maux de tête. 

Et la majorité des personnes continuent cet encrassement à midi avec un sandwich, vers 4h avec une pâtisserie ou un biscuit et le soir avec des pâtes ou des pizzas…

 

Du café… évidement!

Puisque le pain (et les farines, et les pâtes en général) ne nourrit pas et qu’il fait fonctionner l’organisme à plein régime en enclenchant le système immunitaire, le corps a besoin  de trouver une autre source d’énergie. Les consommateurs de pain sont ainsi généralement des consommateurs de café, qui est un excitant – qu’on accompagne souvent de sucre pour accentuer encore l’excitation – pour trouver un peu d’énergie.

Ironiquement, certaines personnes, par souci de ‘bien-être’, remplacent le café par le thé (souvent noir ou vert), ce qui est une gageure puisque le thé contient de la théine, un excitant assez semblable à la caféine… On croit que c’est différent mais au final, c’est pareil. 

 

La torture du lait

Pour les enfants, plutôt que du café, le pain est généralement accompagné de lait, ou de chocolat chaud. 

Le lait est un fléau, pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, sur le plan nutritionnel, il n’a, lui non plus, aucun intérêt. On avance souvent que le lait est nécessaire pour sa teneur prétendue en calcium; or le lait est cuit (UHT signifie ultra haute température), et les minéraux, dont le calcium, cuits deviennent de simples cailloux indigestes pour l’organisme.

En outre, le lait de vache, une fois digéré, devient très acide pour l’organisme humain. Le corps, qui tend toujours à restaurer sa santé et pour cela fonctionne sur un équilibre acide-minéraux, va compenser l’acide produit par la digestion du lait avec des minéraux afin de restaurer son équilibre. Les minéraux sont puisés principalement dans le calcium du corps, càd les os. C’est pour cette raison que beaucoup de personnes qui consomment du lait ont des dents sensibilisées (car décalcifiées), ou que les personnes plus âgées sont sujettes aux fractures car leurs os ont été rongés de l’intérieur et se brisent donc facilement…. 

Ensuite, vu la consommation astronomique de lait, les vaches sont élevées de manière intensive, ce qui crée un désastre écologique et éthique (vaches sous anti-biotiques, inséminées au-delà de ce qu’un animal, càd un être vivant, peut endurer, etc.). Quant aux veaux (parce que pour produire du lait, il faut que les vaches aient des petits), qui ne peuvent recevoir le lait de leur mère – puisqu’il est donné aux humains – ils sont abattus en masse, et on promeut alors la viande de veau comme une meilleure alternative à la viande de porc – c’est que le lait de truie se vend moins bien et il faut bien se débarrasser de ces bêtes devenues encombrantes et autant que possible en tirer des bénéfices!.

Donc, nos enfants, déjà assommés et en même temps excités par le pain sont assommés une fois de plus avec le lait. Il suffit de cesser de boire du lait pendant plusieurs jours pour se rendre compte à quel point le lait est lourd et indigeste. Il faut ainsi beaucoup d’énergie pour le digérer, ce qui engendre de la fatigue, et ensuite, on attend que les enfants se tiennent tranquilles et se concentrent pendant plusieurs heures! (mais bon, bourrage de crâne oblige…)

 

Le reflet d’une société qui fonctionne à l’envers

Dans notre monde ‘moderne’, la plupart des personnes ont un travail qui ne leur plait pas, donc qui ne les nourrit pas, et ne leur apporte pas d’énergie. On aspire donc le soir, et le week end, mais il faut alors se consacrer aux tâches ménagères, et on attend impatiemment les vacances où on va s’effondrer sur la plage: enfin du repos, et du soleil qui apporte des vitamines, en ‘shot’ une ou deux fois par an… Et en attendant, on craque sur des ‘gourmandises’, sucres et laitages.

Ensuite, pour pallier à cette fatigue démesurée, et ce ‘stress’ permanent et le fait que le corps (et l’âme) n’est jamais vraiment nourri, on se tourne vers les drogues (café, alcool, cigarettes), les médicaments (une autre drogue), mais aussi d’autres méthodes plus joliment emballées, mais tout aussi addictives, lucratives et avec un envers du décor bien réel:

La méditation. La méditation telle qu’enseignée de nos jours consiste à immobiliser le corps, mis à bout de souffle par une alimentation vide et un mode de vie épuisant mais en sur-stimulation par des substances excitantes et un stress permanent, pendant 15 à 30 min – et surtout ne pas s’endormir! Puisque le corps doit rester éveillé et le mental concentré, il va puiser dans ses réserves d’énergie, mais qu’il ne peut pourtant pas utiliser puisqu’il doit rester immobile… c’est donc vers le cerveau que va aller cette énergie, qui va produire des pensées. Oui mais méditer ce serait ‘arrêter de penser’, nous dit-on bêtement…

La méditation peut apporter les bénéfices qu’on vante mais à condition de l’intégrer à un mode de vie adapté et en tenant compte des choses dans leur ordre: d’abord se nourrir sainement et supprimer les excitants, ainsi se recharger, et ensuite, il sera possible de se poser sans devoir se forcer à rester éveillé et ne pas penser! Mais bon, méditer c’est ‘spirituel’ tandis que se reposer, ça l’est beaucoup moins … 

Personnellement, j’ai arrêté la méditation il y a environ 2 ans; en me nourrissant sainement et en ayant un mode de vie naturel et nourrissant, je n’ai pas besoin de méditer – dans le sens m’asseoir sans bouger et ‘faire le vide’. Je profite simplement de moments de pause, de repos, de contemplation dans la nature, d’activités reposantes et créatives, ce qui m’apporte du recul, un regain de clarté mentale et d’inspiration sans devoir m’astreindre à des techniques  qui ne sont pas nécessairement adaptées pour moi. Je réserve mes temps de méditation à des moments d’écoute, de centrage et d’ancrage, de remise en question, de connexion avec mes guides et de guérison, de manière assez naturelle et spontanée.  

Les huiles essentielles. Encore une fois, vu l’épuisement extrême des organismes (mais aussi des sols, des animaux, de l’air…), nous sommes bien obligés de trouver des formules hyper concentrées pour apporter au corps les doses énormes d’énergie dont il a besoin et le soutenir sur tous les plans: les émotions, le mental et l’âme.

Les huiles essentielles sont composées de l’essence des fleurs, des arbres, des plantes et des fruits. Par exemple, pour produire 1kg d’huile essentielle de rose, il faut environ 4 tonnes de pétales de rose, soit près de 200 millions de pétales! Même si les proportions sont variables, cela vaut pour toutes les huiles essentielles. Je pense qu’avant de dilapider trop rapidement ces précieux remèdes, il peut être judicieux de commencer par revoir notre mode de vie et d’abord réinstaller de bonnes bases pour ne se tourner vers ces trésors qu’en supplément occasionnel. 

En modifiant mon alimentation et mon mode de vie ces dernières années, je ne ressens plus le besoin d’utiliser des huiles essentielles, excepté pour un soutien thérapeutique (période de stress inhérent à la vie, périodes énergétiques puissantes) donc rare et ponctuel, dans une grande parcimonie et surtout avec beaucoup de gratitude. 

Et puis la grande mode du moment, l’outil ‘spirituel’ par excellence: les cristaux. Les pierres et cristaux sont des batteries d’énergies; rien dans le monde physique ne vibre plus haut qu’un cristal. Il n’est donc pas étonnant que le monde entier se rue sur eux… en dilapidant au passage des mines qui existent depuis des milliers voire des millions d’années. Plusieurs mines ont été complètement détruites, on ne trouve par exemple plus de mines de tanzanite ou d’amazonite… 

Là aussi, j’ai fait mon chemin avec les cristaux, que je pense avoir utilisés en conscience. Pour moi, les cristaux sont des guides, et ils m’ont été d’une grande aide et m’ont apporté d’importantes prises de conscience. Aujourd’hui, cela fait plusieurs mois que je ne les utilise plus – mis à part un cristal de roche qui sert toujours et quelques sélénites pour préserver mon sommeil ou l’une ou l’autre pierre de manière occasionnelle en fonction de mon chemin. J’ai maintenant l’intention de remettre mes pierres en circulation. 

 

La voie naturelle de Mama la Terre

Bon, et donc, je mange quoi au petit-déjeuner??  🙂

Pause. Breathe. Reset. 

Iil y a une autre manière de vivre, une manière simple, saine, économique, respectueuse de soi et de l’environnement et qui peut résoudre pratiquement tous les problèmes que nous connaissons: le flux naturel de la vie. Plutôt que de nager à contre-courant, nous pouvons tous nous arrêter (surtout en cette période importante de rétrogrades!), remettre notre mode de vie en question et mettre en place des changements, en respectant l’adage lentement mais sûrement. 

La nourriture naturelle et physiologique (donc la mieux adaptée) pour le corps humain se compose de fruits principalement, de légumes et de graines. L’homme est omnivore, ce qui signifie que pour assurer sa survie, il peut ‘de manière occasionnelle’ se nourrir de ‘n’importe quoi’, càd d’aliments moins adaptés, comme un bête chassée, un poisson pêché, des repas cuits ou bouillis (pour stériliser par exemple) mais en aucun cas  cette nourriture ne lui permettra de vivre (plutôt que survivre) et de s’épanouir s’il en fait son alimentation habituelle.

Les fruits (en entier) sont une source puissante de fructose, càd du bon sucre, un carburant naturel qui va produire beaucoup d’énergie que le corps pourra ensuite utiliser pour se maintenir en santé et pour assurer les fonctions nécessaires à notre vie (se déplacer, réaliser des tâches manuelles ou mentales, etc.). Les fruits apportent du sucre et les fibres des fruits permettent de diffuser dans le corps ce sucre de manière fluide pendant un certain temps et soutiennent le processus digestif.

Consommer un fruit est très différent de boire un jus de fruit, qui apporte un concentré de sucre, ce qui entraine un pic glycémique (encore un excitant, sous une autre forme…). Une nouvelle fois, on nous fait croire que consommer un jus de fruits est bon pour la santé, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Le sucre, sans les fibres, est acidifiant et va créer des inflammations et autres soucis (fermentation, etc.) qui favorisent les maladies, indigestions, épuisement et vieillissement prématuré de l’organisme. 

Pour en revenir à mon petit déjeuner, je consomme des fruits. Le matin est le moment où nous avons le plus besoin d’énergie; après une bonne nuit de repos et d’élimination, mon corps reçoit ainsi une dose d’énergie régulière et continue qui me permet de tenir toute la matinée et de faire ce que j’ai besoin de faire (je suis plutôt quelqu’un du matin). 

Typiquement, je consomme 3 fruits

  • souvent 1 banane: un fruit disponible toute l’année, nourrissant et riche en potassium dont la plupart des femmes sont carencées
  • 1 pomme: j’adore les pommes, et elles permettent de manger varié: pommes plus ou moins juteuses, plus ou moins croquantes, sucrées ou amères, rouges, vertes, jaunes… 
  • et un autre fruit en fonction des saisons. Cela permet aussi de manger presque chaque jour un repas différent, mais toujours sain et source de beaucoup d’énergie, avec sa variété de couleurs, d’odeurs et de textures pour satisfaire les sens…

J’évite les fruits sucrés (ananas, poires, etc.) et les fruits secs qui sont acidifiants et qui apportent une surdose d’énergie. Soyons clairs, le corps a besoin d’acide puisqu’il repose sur un équilibre acido-basique, mais notre mode de vie étant déjà hyper acidifiant, je préfère limiter l’apport acidifiant à travers ma nourriture. Je réserve aussi les fruits riches en eau (comme le melon, la pastèque et tous les agrumes) éventuellement pour l’après-midi puisqu’ils sont moins nourrissant. 

A cela j’ajoute des graines: graines de tournesol, de pépin de courge (nettoie les intestins), graines de chia ou graines de lin moulues (pour les oméga 3) et des nibs de cacao cru (cru, donc non sucré). Le cacao cru est une merveille; il est bourré de fibres (soutient le transit), extrêmement riche en magnésium (favorise la relaxation musculaire et nerveuse) et en flavonoides (puissant anti-oxydant). 

Et j’ajoute juste un fond de lait végétal en alternance (lait de coco, d’amande, de cajou).

Ce petit déjeuner m’apporte toute l’énergie dont j’ai besoin, n’épuise ni n’excite mon organisme ou mon mental, m’apporte les nutriments essentiels au maintient d’une bonne santé et me rassasie pour la matinée.  Je ne ressens pas le besoin de grignoter, de boire du café (que je n’ai jamais supporté de toutes façons) ni de thé (que j’ai supprimé depuis plusieurs années) ni d’autre excitants.  

Manger des fruits ne soutient aucune torture animale ni de dévastation ou dilapidation des ressources naturelles; il n’y a pas d’emballages puisque j’achète en vrac dans les boutiques bio et pas de déchets (tout est compostable). C’est une nourriture saine et naturelle; tout le monde y gagne.

NOTE: attention, même si les fruits sont les aliments physiologiquement adaptés à notre organisme, ce type d’alimentation n’est pas adaptée à tous, notamment aux personnes fortement intoxiquées par une alimentation non adaptée installée sur de longues années. C’est pour cela qu’on insiste sur l’importance d’une transition alimentaire et d’un suivi médical. 

Je tiens aussi à souligner que même si j’aime jouer avec l’ironie je ne juge personne; chacun a son chemin, le mien est simplement de pousser à la réflexion et inspirer une autre manière d’être… 


Si vous avez apprécié cet article n’hésitez pas à renvoyer l’énergie en me soutenant avec un don! Ca fait toujours plaisir… 

FAIRE UN DON

🍃 Cancer, foot et ego

Facebook est un endroit très intéressant… Certains posts que j’ai croisés me semblent de beaux exemples d’un besoin de nouvelles prises de conscience.
.. 
Football
Le premier concerne le foot! : ‘Tout le monde soutient les bleus (l’équipe des français) mais personne ne soutient ces bleus (les médecins et infirmières).
 
Le foot et le statut de certains médecins ou infirmières n’ont aucun lien, et soutenir l’un n’empêche pas de soutenir l’autre.
Notre société vit dans la domination, les contraintes. Le foot, comme d’autres grands évènements, est un moyen de divertissement, qui rassemble les foules, crée du partage, rallie les nations,… Nous avons besoin de repos, de divertissement. Il y aura toujours des épreuves dans le monde, des gens qui souffrent, qui vivent dans des conditions difficiles.
Se donner un temps pour passer des moments de joie et de partage nous renforce, nous recharge, élève nos vibrations; nous pouvons ensuite mieux nous adonner à des causes qui nous sont chères.
Soyez responsables de ce que vous envoyez dans le monde. Juger les autres, envoyer de la colère, de la frustration et blâmer les autres ne créera pas une réalité différente. Pensez à prendre du recul pour prendre conscience de vos émotions intérieures, voyez ce qu’elles viennent vous dire. Ensuite vous pourrez trouver des moyens de canaliser ces émotions de manière productive et réellement transformatrice…
 
Cancer et fausse amitié
L’autre post concerne un type de post qui revient régulièrement, sur le cancer.
Certaines personnes affichent des messages tels que ‘publie ce texte sur ta page / like cette page pour soutenir les personnes qui souffrent du cancer; je verrai ainsi qui sont mes amis’.
 
Pensez-vous que les personnes qui souffrent véritablement de cancer se préoccupent que des posts soient partagés ou pas? Et nos véritables amis ne se manipulent pas en fonction des opinions qu’ils partagent ou pas.
 
Regardez au-delà des apparences: la vie ne se vit et ne se change pas sur Facebook. L’ego aime nous faire croire que nous avons fait quelque chose alors qu’en réalité, rien n’a été fait et rien n’a changé…
 
Nous vivons tous des expériences personnelles en fonction de notre chemin pour nous amener à vivre des prises de conscience. Cela ne signifie pas que tout le monde ait besoin des mêmes expériences ni que nous devions tous soutenir des causes – qui en outre ne sont pas nécessairement justes.
 
Savez-vous qu’il existe de vraies solutions contre le cancer? Il pourrait par exemple être plus bénéfique pour tous, les personnes atteintes de cancer et celles qui les entourent, de diffuser des messages véritablement éclairants et agents de changement, comme les vidéos de Regenère par exemple, (car des solutions existent bien alors que la science ‘cherche’ encore)… *
 
En cette année 2018, année 11, d’élévation des consciences, soyez particulièrement vigilants aux parades de l’ego. Juger l’autre et le culpabiliser pour s’affirmer et se donner l’impression d’avoir fait quelque chose est un mécanisme de l’ancienne réalité; dans la nouvelle réalité, nous sommes appelés à reconnaitre que chacun vit des expériences, pour une raison, qui est juste, et que c’est en prenant soin de nous et de nos fragilités, de ce qui est touché en nous face à certaines situations que nous pourrons agir de manière réelle et constructive en évitant de nous laisser emporter par des émotions qui remontent à la surface…
 
La première éclipse approche… Recentrez-vous, observez ce qui se passe dans votre vie et dans votre réalité en évitant de juger. Prenez un temps de recul et demandez-vous ce qui vient vous toucher, pour quelle raison et  ensuite quelle est la manière la plus adaptée pour tous de réagir….
L’éclipse en cancer de ce vendredi vient soulever des émotions profondes en lien avec notre famille, notre foyer et nos relations, amis et autres et vient permettre une purge émotionnelle pour ensuite amener des changements dans ces domaines. 
 
🌻🌙🌟
Empower the Divine Feminine
We are divine before we are humans
Connect to the Feminine: feel, then heal…
* quelques idées publiées sur mon site:

Pleine lune en capricorne – ancrer la spiritualité

Voici quelques réflexions sur la pleine lune de ce jeudi.

La pleine lune aura lieu dans le signe du capricorne et est ainsi connectée à l’élément terre donc à la réalité et à l’ancrage.

Qu’est-ce que l’ancrage ?

L’ancrage, c’est être pleinement dans le monde physique, dans la matière, dans le corps, dans notre vie ‘réelle’ et tangible.

Que devons-nous ancrer ?

Nous sommes des êtres divins venus vivre des expériences sur terre, vous l’avez déjà entendu… C’est donc notre partie divine que nous avons besoin d’ancrer dans l’expérience, dans le corps, dans la matière. Nous ancrer, c’est ancrer notre lumière divine dans la matière de manière à ressentir la confiance que nous sommes soutenus et protégés dans les périodes qui peuvent créer de l’instabilité et donc générer des peurs. Nous pouvons ainsi nous rappeler que nous sommes des êtres divins et que nous pouvons utiliser la créativité de notre être divin illimité et les ressources de la planète Terre pour transformer ce que nous vivons.

La pleine lune amène de la lumière dans la nuit, et nous aide ainsi à voir les choses plus clairement, nous pouvons voir ce sur quoi nous pouvons agir et ce sur quoi nous ne pouvons pas agir ce qui permet de ressentir de la sérénité face à nos expériences en sachant que nous pouvons agir sur certains aspects et amener une guérison et une transformation, et que ce sur quoi nous ne pouvons pas agir, nous pouvons le remettre à la sagesse de l’univers.

Cette pleine lune en capricorne est donc un moment pour ancrer notre spiritualité, mettre en pratique nos croyances, collaborer avec nos guides et l’univers tout autour.

Quelle est votre spiritualité ?

Quelles sont vos croyances par rapport au divin ?

Si vous avez une pratique, c’est le moment de l’ancrer dans votre vie quotidienne. Si vous n’avez pas encore trouvé la voie spirituelle qui vous convient, ayez confiance que c’est en vous que vous la trouverez et que plus vous vous connecterez à vous-même et plus elle deviendra claire.

Je vous souhaite une très belle pleine lune !

Voir l’article précédent: 

Pleine lune de ce jeudi 28 juin

Vanessa )O(

Retour d’Avalon; Déesse et sources sacrées

La Tour de Glastonbury

Bonjour à tous!

Me voilà rentrée de notre voyage à Avalon, île magique et mystique où les anciennes traditions celtiques sont encore vivantes et connaissent même un renouveau. 

Ce voyage s’est inscrit dans un contexte énergétique particulièrement puissant: Mars (ma planète de naissance en outre) est en période rétrograde, les éclipses de juillet se préparent et viendront nous montrer que certains désirs que nous avions n’étaient en réalité qu’une illusion afin de pouvoir réajuster notre direction et enfin Neptune, rétrograde en poissons jusque novembre, nous invitera à revoir notre spiritualité, nos croyances et notre pratique spirituelle.

 

Avalon et le féminin sacré

Autel pour la Déesse

Lors de mon premier voyage, j’avais été appelée par le Féminin sacré et j’ai pu réaliser un profond travail intérieur dans les mois qui ont suivi. Ce second voyage a été très riche lui aussi et m’a apporté de nouvelles compréhensions, alors que nous avons célébré le Solstice d’été, moment où le soleil est à son summum et illumine le plus la terre, apportant ainsi un regain d’optimise, et surtout une plus grande clarté sur des choses qui pouvaient jusque-là être très confuses. 

Célébration du solstice d’été, l’entrée du soleil dans le signe du cancer. Les prêtresses étaient vêtues de bleu pour honorer la Déesse des eaux sacrées

La préparation de ce voyage m’a donné l’opportunité de faire des recherches approfondies sur l’histoire d’Avalon et les traditions celtiques et ainsi de vivre des expériences de prise de conscience. Et c’est enrichie de ces découvertes que je suis partie. Sur place, j’ai eu le bonheur de rencontrer une magnifique prêtresse d’Avalon, une âme soeur que j’ai déjà connue dans d’autres vies, qui reflète mes aspirations mais aussi mes blessures et mes peurs. Je comprends aujourd’hui beaucoup plus clairement les messages que je reçois ces derniers temps m’encourageant à mettre un terme à mon activité telle qu’elle existe.

Depuis 2014 (et en réalité bien avant cela), j’ai exploré la magie, les sorcières, leur histoire, leur héritage, et j’ai adopté cette voie dans ma vie personnelle; pourtant je n’ai pas trouvé l’épanouissement que j’attendais, je n’ai pas trouvé dans ce chemin ce que je recherchais, ce dont j’ai besoin pour me sentir en paix et en joie. Au contraire, j’ai eu la sensation d’être à vif, avec de grandes colères impossibles à apaiser, ce qui a conduit à une grande sensibilisation et fragilisation accompagnées d’une réactivité émotionnelle tout aussi difficile à contenir.

J’ai d’ailleurs trouvé une seule pierre, plus exactement une coquille d’Avalon (Abalone), qui est particulièrement fragile et vient nous montrer que nous sommes arrivés à un point de fragilisation extrême et qu’il devient essentiel de restaurer une meilleure protection pour plus d’équilibre émotionnel… 

J’étais aussi accompagnée par un de mes animaux guides de toujours, la chouette. Et j’ai passé beaucoup de temps autour des sources sacrées d’Avalon, lieux d’inspiration, de connexion à la Déesse et de guérison.

La chouette était l’animal emblématique de mon lieu d’hébergement, et elle trônait dans les chambres et le jardin pour m’inciter à garder l’oeil ouvert et me laisser inspirer…
Le puits sacré, connexion à Gaia, lieu de méditation et d’inspiration de la Déesse
L’une des deux sources sacrées, appelée Source rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recul et réajustement

Mon premier voyage à Avalon a eu lieu en 2017, une année universelle 1, qui nous invite à nous trouver, à découvrir une nouvelle identité plus en accord avec notre être; ensuite ce second voyage s’est fait en 2018, une année universelle 2,  qui nous encourage ensuite à exprimer dans nos relations et interactions cette nouvelle identité qui a émergé.

Et donc, ces périodes rétrogrades arrivent évidement à point pour me donner l’espace pour me recentrer sur moi, intégrer les expériences de ces derniers mois, me recharger en profondeur, apporter une guérison à des blessures très anciennes en lien avec mon féminin et  démarrer quelques formations pour enclencher une nouvelle orientation qui me permettront ensuite de mieux ajuster ma nouvelle identité et la manière de l’exprimer.

Comme je le comprends, et sans trop m’étendre pour le moment, la magie et la voie de la sorcière m’ont permis de mettre en lumière de profondes blessures en lien avec la religion et les dogmes patriarcaux; mais ce n’était pour moi qu’un passage de guérison karmique et non une destination. J’ai pu mentionner déjà que je vais suivre une formation de thérapie psycho-corporelle et spirituelle qui me permettront de développer des outils solides et retrouver la connexion au corps pour pouvoir ensuite proposer des sessions de profonde guérison et de transformation de soi. Je vais aussi revoir ma spiritualité que je vais davantage centrer autour du Féminin sacré. La prêtresse d’Avalon que j’ai rencontrée a aussi proposé de m’initier pour devenir Prêtresse d’Avalon et je suis déjà certaine que cette collaboration et cette amitié sera extrêmement riche et épanouissante autant pour l’une que pour l’autre. Dans mon enfance, je passais beaucoup de temps à rêver d’anciens temples et de gardiennes sacrées de ces lieux… Notre âme se souvient toujours… 

 

Transition et renaissance

A la fin de ce mois, je vais donc clôturer mon site et ma page Facebook et prendre un moment pour laisser ces transformations se mettre en place. Parce que j’ai pu être convaincue à travers mes expériences personnelles que la présence est essentielle pour permettre un réel travail de transformation, je vais clôturer toutes les formations en ligne. Je maintiens la formation d’Initiation à l’ancienne magie celtique pour que les personnes qui sont déjà inscrites puissent aller au bout et je garde pour le moment la Communauté Shamanka, qui soit sera transformée soit disparaitra aussi pour donner forme à autre chose vers la rentrée. Mon travail va fortement s’ancrer autour de la connexion en présence, mais je continuerai certainement à inspirer à travers des articles et d’autres moyens. 

Je vous remercie encore pour votre présence, votre fidélité et votre désir de travailler sur vous pour ensuite encourager, guider, inspirer d’autres personnes… et je vous souhaite un très bel été, qu’il vous soit profitable, inspirant et initiateur d’une nouvelle conscience !

Vanessa )O(

Solstice d’été – Litha

Bonjour à tous!

Je serai cette semaine à Avalon… Voici donc de quoi préparer le solstice d’été, que nous célébrerons ce jeudi 21 juin… 

Le solstice d’été est un des 8 festivals de la roue de l’année. Le solstice d’été se célèbre le 21 juin et marque le jour le plus long de l’année. C’est donc un temps de renouveau, de clarté, de croissance et d’ouverture.

Les Celtes associent le soleil à la lumière, la chaleur et le rayonnement ; ce festival est un temps d’interaction sociale, de célébration, de danse et de musique. Ce festival de la lumière ouvre la voie à plus de clarté et d’abondance dans notre vie et est généralement célébré par des danses, des chansons, des repas conviviaux.

Célébration du dieu soleil et de la déesse 

Litha est avant tout un festival consacré au soleil et donc au dieu Soleil, aussi représenté par le dieu Lugh chez les Celtes; mais ce festival célèbre aussi la Déesse, notamment la Déesse Rihannon ou Etain.

Litha est un temps de célébration autour de feux de joie; on y danse, on y chante et on conte des histoires. Ensuite, le Roi chêne est couronné.

Rituels

  • Vous pouvez honorer ce festival en vous levant tôt le jour du solstice, en méditant sur le soleil levant, sa lumière et sa clarté et prendre un moment pour réfléchir à ce que vous souhaitez manifester dans votre vie cet été
  • Méditez en visualisant la couleur jaune, dorée ou orange
  • Purifiez votre maison, votre aura, votre lieu de travail
  • allez vous promener dans la nature, avec des amis ou la famille pour vous recharger. Ensuite, préparez un bon repas à partager ensemble

Utilisez les énergies rayonnantes de ce solstice et de l’été pour:

– Augmenter votre vitalité: vous reposer, prendre du temps pour vous recharger 

– Retrouver davantage de clarté, en faisant une pause

– Augmenter votre sentiment d’abondance

– Booster votre confiance

– Réfléchir à ce qui vous rend heureux

 

Je vous souhaite un très bon solstice d’été! 

Vanessa )O(

Le mariage du masculin et du féminin

Bonjour à tous !

Après un temps de réflexion et de clarification de mes idées, il me semble pertinent d’expliquer davantage les raisons de ma décision de mettre fin à mon activité et de me retirer d’internet.

J’ai toujours été tournée vers la relation d’aide et fascinée par les mystères de notre univers, de la nature humaine, de la vie et les incroyables connaissances des anciens. Mon activité m’a permis de combiner mes deux passions, à la fois l’ésotérisme, les anciennes traditions et la psychologie/thérapie.

Comme je suis localisée dans un petit village isolé, je me suis naturellement tournée vers internet et ai proposé des consultations par email et Skype afin de pouvoir accompagner des personnes qui ne seraient pas nécessairement en mesure de se rendre chez moi. Malheureusement, il y a de nombreux travers à internet, et j’en ai été fortement affectée dans mon travail ainsi que dans ma vie personnelle.

Internet répand une notion d’immédiateté où tout est accessible à tout moment ; ainsi, nous nous retrouvons confrontés à des demandes en permanence avec souvent une difficulté à comprendre ou respecter le besoin de nous ressourcer les week-ends et jours fériés, comme chacun. Soumise à cette pression ainsi qu’à ma propre volonté de pouvoir aider au mieux, je me suis petit à petit laissé absorber jusqu’à arriver à plusieurs reprises à un épuisement profond et une incapacité à me recharger suffisamment.

En outre, dans mon souci à être en phase avec notre monde moderne et des exigences toujours plus nombreuses, je me suis progressivement alignée, jusqu’à complètement me perdre, ne plus être en accord avec moi-même et mes valeurs et suivre au contraire certains critères populaires mais finalement peu opportuns. Je pense que lire les cartes est devenu davantage une forme de guidance ‘de divertissement’ de la part de personnes ayant souvent une trop maigre connaissance de cet art et des domaines qui y sont intimement liés comme l’éthique, la psychologie, la spiritualité, envers des personnes de plus en plus préoccupées par l’esthétique de cartes ou des décors que par le message transmis.

Nous sommes au coeur d’une période de profonds bouleversements à de nombreux niveaux, individuels autant que collectifs. Dans le passé, le masculin a pris beaucoup de place, en favorisant le passage par des études théoriques standardisées avec des diplômes qui fournissaient une certaine valorisation et légitimité ; nous connaissons depuis quelques temps une réémergence du féminin, avec une forme de connaissance plus intuitive mais aussi une dissolution de critères de qualité. Néanmoins alors que nous ne pouvons pas nous appuyer uniquement sur des connaissances purement théoriques qui écartent la part de mystères inhérents à l’humain et à la vie ou des aspects plus subtils tels que l’émotionnel ou le spirituel et qui souvent tombent dans une uniformisation du message transmis, nous ne pouvons pas non plus nous baser uniquement sur un ressenti intuitif, subjectif et donc approximatif. Je pense que nous arrivons petit à petit à la nécessité de combiner les deux aspects pour retrouver une approche du développement personnel et de la thérapie plus équilibrée car holistique.

 

2018 est une année 11 ; donc 1 et 1 : le rationnel et l’intuitif côte à côte ; et 1 + 1 font 2, soit la relation équilibrée entre les opposés qui deviennent complémentaires et permettent une approche plus complète et plus en équilibre, et où la relation est alors favorisée… 2018 est l’année du mariage sacré entre le masculin et le féminin, le physique et le spirituel. 

Il me parait essentiel de ne pas tomber dans le piège de beaucoup de vidéos et autres sources d’informations actuelles qui procurent une satisfaction de l’égo en lui fournissant des explications et des informations en masse mais en nous évitant soigneusement de descendre au cœur du problème par un véritable travail sur soi (traumas, mécanismes inconscients et autres) qui est pourtant le seul moyen d’apporter une guérison réelle plutôt qu’une relative évolution à travers l’illusion d’une meilleure compréhension du monde spirituel, généralement élevé à une sorte de réalité ‘supérieure’ et coupé de l’aspect physique et émotionnel, relégués à  un aspect ‘négatif’ ou inférieur, donc à éviter. C’est une connaissance solide alliée à une approche intuitive, humaine et spirituelle qui pourront apporter une guérison profonde des nombreux maux dont notre monde souffre actuellement en menant à une réelle transformation et pas uniquement une amélioration relative.

Aussi, à travers les vidéos mensuelles pour les 12 signes, et ensuite les guidances mensuelles, j’ai tenté de mettre en avant l’importance d’un travail sur soi inscrit dans la durée pour apporter une réelle amélioration personnelle. Lors de ma première formation en psychologie de l’inconscient, le formateur nous avait expliqué l’importance de l’échange monétaire dans la relation thérapeutique qui apporte à la fois un cadre et crée une relation : la personne qui offre une contrepartie financière en échange d’un service s’engage. Elle doit donner quelque chose pour recevoir autre chose : en échange de son temps et/ou son argent, elle s’investit pour obtenir un résultat, càd une amélioration personnelle. Elle est donc engagée dans son processus de croissance personnelle ; sans cet échange, il n’y a pas de réel engagement et sans engagement, il ne peut y avoir de véritable guérison.

 

Je me suis toujours refusée à parler de divination, qui suppose un travail unilatéral de la part de la personne qui lit les cartes et qui ‘donne’ des réponses toutes faites à la personne qui reçoit le tirage. Je suis convaincue que ce n’est pas de cette manière que nous pouvons réellement prendre notre vie en mains. Nous sommes ici pour apprendre à nous connaitre, pour apprendre des expériences que nous traversons afin de libérer les couches de conditionnements, les traumas et les blocages qui nous empêchent de manifester la lumière de notre être divin sur la terre. Cela implique nécessairement la prise en charge de notre propre chemin de transformation et de guérison. Il est souvent nécessaire qu’une personne extérieure nous soutienne pour parvenir à descendre dans les méandres de notre inconscient mais en aucun cas cette autre personne ne peut réaliser ce travail pour nous.

Toutes les techniques que j’ai étudiées, et que j’utilise dans ma vie personnelle ont toujours intégré un contact en présence, qui permet de travailler à la fois sur le corps, l’émotionnel et le spirituel à travers un cadre et un accompagnant. L’aspect holistique de la relation d’aide a toujours été essentiel pour moi; or, le travail par internet empêche cette approche holistique.

 

Ces différents points sont les principales raisons qui me poussent à mettre fin à mon activité, et je me sens aujourd’hui très sereine quant à cette décision car je ne me sens plus du tout alignée avec la manière de travailler à laquelle je suis arrivée actuellement. Le travail de guidances ne me convient plus, je souhaite m’orienter davantage dans la guérison holistique, qui a toujours été ma véritable passion et qui est la voie à une vraie transformation. Cette démarche différente nécessite une relation, un travail engagé et profond, inscrit dans une certaine durée avec une approche à plusieurs niveaux : corps, émotions, spiritualité.

 

Mon intention est de prendre du recul sur la masse énorme d’informations, finalement très peu fiables car souvent non vérifiées et retransmises en boucles sans remise en question de la pertinence des informations véhiculées, ou simplement subjectives sans réelle validation, pour me recentrer et envisager une nouvelle manière de proposer un accompagnement de qualité, en lien avec mes valeurs et mes besoins : un travail de transformation et de guérison axé sur une approche holistique, donc psycho-corporelle avec l’intégration de la dimension spirituelle, qui se fera nécessairement en présence. J’ai l’intention de reprendre quelques formations, d’abord pour réintégrer moi-même la dimension corporelle et le contact après en avoir été coupée ces derniers temps, et pour approfondir encore certains aspects de la psychologie de l’inconscient et de la spiritualité.

Ces formations devraient s’étendre sur 2 à 3 années ; il m’est donc impossible de dire actuellement à quel moment je pourrai reprendre une nouvelle activité. Mais il me semble assez clair que je ne reprendrai pas une activité par internet. Il me parait juste et nécessaire de mettre fin à mon activité telle qu’elle existe aujourd’hui, et pour cela de fermer ma page Facebook De la magie et des fleurs, mon site et mon blog pour recréer par la suite un nouveau support qui correspondra mieux à ma nouvelle orientation.

 

Je voudrais remercier toutes les personnes qui m’ont envoyé leurs remerciements suite à l’annonce de la clôture de mon activité, remercier ceux d’entre vous qui m’ont suivie dans mon aventure, qui m’ont encouragée et soutenue.

Ceux d’entre nous qui sommes appelés à réaliser un travail de guérison pour la terre et tous les êtres qui y vivent ont un rôle important à jouer et ce rôle mérite tout le sérieux que nous pouvons lui apporter. Le masculin a dominé en écartant et en rabaissant le féminin ; ne faisons pas l’erreur de prôner le féminin et de rejeter le masculin. C’est nécessairement dans la complémentarité, connaissance et savoir, hommes et femmes, corps et esprit, que nous pourrons nous transformer et changer le monde.

Merci à tous ceux d’entre vous qui s’inscrivent dans une démarche de travail personnel, merci de votre engagement à créer un monde meilleur…

Je vous souhaite une bonne continuation!

Vanessa )O(

1 an plus tard…

Bonjour à tous!

Comme j’ai eu l’occasion de le mentionner à plusieurs reprises, 2018 apporte de profondes transformations pour pouvoir nous aligner davantage avec notre chemin, notre authenticité et contribuer à changer le monde… La deuxième moitié de l’année apportera un nouveau rythme, de nouvelles perspectives pourront se présenter. 

La pleine lune en sagittaire de la fin mai est venue faire tomber des illusions que nous avions pu entretenir, pour nous inciter à viser plus loin, nous réaligner avec des idéaux plus élevés. Neptune sera bientôt rétrograde pour nous encourager à retravailler notre spiritualité, faire le point sur nos croyances, accéder à des niveaux de conscience plus élevés…

Cela fait exactement 1 an, jour pour jour, que j’ai quitté mon emploi pour me lancer dans cette activité! Durant cette année, j’ai beaucoup appris, j’ai aussi été confrontée à des déceptions, des difficultés, des obligations et contraintes du monde indépendant… J’ai ainsi pris conscience que cette voie ne me convenait pas et ne m’apportait pas l’épanouissement auquel j’aspirais.

Cela fait un moment que mes guides m’ont informée qu’un grand changement allait se profiler, et venir à moi… J’étais convaincue d’être sur mon chemin; mais j’ai énormément travaillé sur mois ces dernières années, et j’ai pu progresser et ainsi ouvrir des portes que je n’avais pas envisagées… C’était hier que j’ai identifié la nouvelle voie qui s’ouvre maintenant à moi, une nouvelle voie qui me permettra de remettre plus de mouvement dans ma vie, de développer et mettre en pratique des qualités créatives et qui me permettra de donner une nouvelle approche à la manière dont je souhaite travailler, totalement différente de ce que j’ai fait jusque-là. Cela impliquera un énorme sacrifice: quelques années de formation et de travail personnel, et donc le besoin de reprendre un emploi ‘conventionnel’ pour être disponible et avoir les ressources nécessaires à ce nouveau chemin.

Je clôturerai ainsi officiellement mon activité à la fin de ce mois.

En pratique:

  • Les formations sont arrivées à leur terme; la formation d’initiation à la magie celtique se terminera en octobre. Les personnes inscrites pourront aller au bout de la formation peu importe le module où elles sont actuellement et le cercle restera ouvert jusqu’à ce que toutes les personnes aient terminé la formation
  • Le voyage à Avalon aura lieu comme prévu
  • Les ateliers ont été clôturés hier avec le dernier cercle intuitif; je clôturerai le cercle tarot/oracles fin de ce mois.
  • La communauté Shamanka restera ouverte jusque la rentrée. 
  • Tous les rendez-vous qui ont été payés seront honorés

 

Je clôturerai ensuite mon site, mon blog et ma page Facebook. Mourir d’abord pour renaitre à soi avec plus d’authenticité…  

Je remercie de tout coeur toutes les personnes qui ont participé à cette aventure, qui m’ont fait confiance, qui m’ont suivie… Je vous souhaite le meilleur sur votre chemin. Un chapitre de ma vie se termine, et un autre se prépare déjà… 

Je vous envois toute mon affection,

Vanessa )O(

Stress ou bien-être

Bonjour à tous!

Depuis quelques mois maintenant, je lutte contre une sorte de burn-out et de dépression. Notre société est fortement touchée par le ‘stress’. Qu’est-ce que le stress? Une tendance à en faire trop, beaucoup trop, ce qui conduit à une perte d’énergie vitale et d’enthousiasme et un épuisement, physique puis généralisé. Nous tombons alors dans l’inquiétude, l’apathie, l’épuisement et la perte d’envie de quoi que ce soit.

Mais ce sur quoi nous portons notre attention, nous le créons… La médecine traditionnelle, et malheureusement beaucoup de médecines alternatives également, traitent ‘le stress’, proposent des remèdes et techniques contre ‘le stress’. L’attention est constamment mise sur ce stress, qui ne fait ainsi que s’amplifier et se répandre de plus en plus…

J’ai donc pris du recul, pour me recentrer, méditer et travailler sur moi pour changer mon attitude et mon point de vue et plutôt que chercher à combattre ou diminuer le stress, oeuvrer à restaurer ma vitalité, mon énergie, ma confiance. 

Le stress vient du fait que nous en faisons trop. Par exemple, nous nous plongeons à 300% dans le travail, parce que nous avons beaucoup de responsabilités, que notre boss exige beaucoup de nous, que nous avons besoin de travailler pour gagner notre vie. Nous en faisons trop, plus que ce que nous pouvons gérer parce que nous sommes dans la peur, peur de ne pas pouvoir tout faire, peur de décevoir un patron, peur de perdre notre travail. C’est pareil à la maison, avec la famille…

La peur est l’absence de confiance en soi et en la vie. Essentiellement, le stress vient d’un manque de confiance en soi et en le divin… Ce sont donc ces aspects qui ont besoin d’être restaurés.

Le stress est un appel à récupérer notre énergie vitale, notre optimisme, notre joie de vivre, plus de légèreté et surtout notre confiance que tout est juste et que nous sommes parfaits tels que nous sommes. Plus nous plaçons notre attention sur ces aspects, plus nous allons les amplifier; nous pouvons alors commencer à trouver des solutions et avancer. 

 

La magie de l’orange douce

Bien sûr, comme pour tout, c’est dans la nature que j’ai trouvé de quoi revenir à plus d’équilibre! Le stress, l’épuisement, le manque de confiance peuvent avoir de nombreuses origines, souvent karstiques  et il serait très simpliste d’envisager un seul remède universel. Mais l’orange douce a été un véritable trésor, parmi d’autres, pour m’aider à sortir de cette spirale… En effet, l’orange douce a une action assez complète puisqu’elle dynamise, améliore l’humeur et redonne un sentiment de paix. 

Sur le plan émotionnel, l’huile essentielle d’orange douce est l’huile de l’abondance; et lorsque nous ressentons l’abondance, nos problèmes disparaissent et avec eux tous nos symptômes. L’orange nous reconnecte à notre enfant intérieur, notre capacité à ressentir la joie, l’ouverture, la confiance, l’optimisme et la spontanéité. Elle aide ainsi à retrouver notre créativité, càd notre capacité à trouver des solutions créatives à ce que nous vivons, à restaurer notre énergie vitale et maintenir une humeur positive.

Si vous avez perdu votre énergie vitale, que vous êtes épuisé, fatigué, découragé et démotivé, que vous êtes devenus trop sérieux et envieux des autres dont la vie est (ou semble) plus légère, c’est le moment de découvrir cette magnifique huile: une goutte sur chaque poignet ou quelques gouttes dans un diffuseur – les effets sont quasiment immédiats!

Belle journée à tous!  )O(